Galaxie pro Gbagbo en France on se marche là-dessus

Les dissensions entre les partisans de Laurent Gbagbo vivant en Europe ne semblent pas être prêtes de s’estomper. Au moment où, en Côte d’Ivoire, de timides tentatives de rapprochement entre les deux frères ennemis Affi Nguessan et Aboudramane Sangaré voient le jour, leurs militants de l’hexagone continuent de souffler sur les braises de la désunion. Le dernier évènement en date qui a remis à jour les divisions au sein de la famille des socialistes ivoiriens est cette marche annoncée pour le 4 novembre avec pour but, selon les initiateurs dont l’artiste Serges Kassy et l’ex journaliste de la RTI Claude Franck About, de rassembler « tous les déçus de la gouvernance d’Alassane Ouattara » dans une manifestation pour réclamer la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé au vue des récentes révélations de Médiapart. Dénonçant les contours mal définis de cette activité certains participants ont accusé les organisateurs de vouloir faire le lit pour Guillaume Soro lors d’une réunion de préparation de la marche. Il n’en fallait pas plus pour mettre le feu aux poudres des suspicions qui existent entre pro-Gbagbo depuis la fin de la crise de 2011. Agacés par les reproches qui fusaient de partout, les initiateurs ont dû renoncer à cette manifestation prévue à 48 heures de la reprise du procès à la Haye. Dans une atmosphère où la mobilisation parisienne s’estompe, les initiatives de ce genre se raréfie et font place de plus en plus à une suspicion généralisée.

MALICK SANGARÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/11/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Rendez-vous manqué !

Le maigre espoir de voir l’équipe nationale en Russie en 2018, lors de la Coupe du monde de football, s’est envolé à la 25ème minute du match contre le Mar...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité