Finale Diamond League 2019 : Ta Lou out ?

Le rêve brisé de Marie-Josée Ta Lou.

Démarrée le 3 mai dernier, la 10ème édition de la Ligue de Diamant (Diamond League) va voir sa finale se disputer à partir de ce vendredi 6 septembre à Zurich (Suisse) et Bruxelles (Belgique). Marie-Josée Ta Lou, finaliste, pourrait ne pas y participer pour cause de blessure.

La 10ème édition de la Ligue de Diamant ou Diamond League va bientôt refermer ses portes. L’édition 2019 de cette compétition, organisée par l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF), avait démarré le 3 mai dernier à Doha et s’est poursuivie à Shanghai, Stockholm, Rome, Oslo, Rabat, Eugene, Lausanne, Monaco, Londres, Birmingham et Paris. Au cours des différentes étapes, les sprinteuses ivoiriennes Marie-Josée Ta Lou et Murielle Ahouré se sont illustrées de fort belle manière, étant au top de leur forme. Cependant, l’une pourrait manquer cette finale. Il s’agit de Marie-Josée Ta Lou, qui a contracté une blessure lors de la finale du 200m féminin des Jeux Africains de Rabat, compromettant ainsi ses chances de succéder à Murielle Ahouré au palmarès de la Diamond League.

Rêve brisé ? Elle est arrivée en troisième position de cette finale du 200 m Dames des Jeux Africains le week-end dernier, mais a contracté une blessure qui risque de la priver de celle, importante, de la Diamond League 2019, l’un de ses objectifs cette saison. « Après les 80 m, elle a ressenti un coup à la cuisse. Malgré mes injonctions pour qu’elle arrête la course, elle s’est entêtée. Elle a pris d’énormes risques et je crains pour les futures échéances », a confié son entraineur Anthony Koffi, qui indique qu’en plus de la finale de la Diamond League, l’athlète pourrait aussi manquer le Mondial d’athlétisme, prévu du 27 septembre au 6 octobre prochain à Doha (Qatar). Sa compatriote Murielle Ahouré avait quant à elle déclaré forfait pour ces Jeux Africains pour blessure et en a profité pour se soigner afin d’affronter cette finale de la Diamond League et de conserver le titre remporté en 2018 aux 100 m. « Je comprends Ta Lou, dont le sens du patriotisme n’est plus à démontrer. Elle a toujours voulu tout donner pour son pays », lance son entraineur, qui garde néanmoins un tout petit espoir de la voir revenir bientôt au mieux de sa forme.

Anthony NIAMKE

 
 
 
 

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 20/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité