Ligue 1 de football : Une reprise conditionnée par l’élection à la FIF

Alors qu’elle était prévue pour démarrer le 17 octobre, avec la finale de la Super coupe Félix Houphouët-Boigny, la nouvelle saison de football de Ligue 1 n’a finalement pas encore débuté. La raison : le blocage du processus électoral à la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Racing club d’Abidjan (RCA) - FC San-Pedro. C’était l’affiche de la finale de la Super coupe Félix Houphouët-Boigny du samedi 17 octobre. La rencontre devait servir de rampe de lancement pour la saison 2020 - 2021 de la Ligue 1 ivoirienne. Mais le démarrage du championnat a été reporté à une date ultérieure, d’après un courrier adressé aux clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. Le 15 septembre, lors d’une réunion à la Fédération ivoirienne de football (FIF), le bureau de la Ligue professionnelle de football (LPF) avait annoncé la reprise pour le 17 octobre. Mais, avec un processus électoral au sein de la Maison de verre bloqué, l’ajournement de la compétition était l’alternative la plus réaliste.

Difficulté L'élection du président de la FIF est bloquée depuis le 12 août en raison des divergences entre les membres de la Commission électorale sur l'éligibilité des candidats. L’institution d’une commission FIFA - CAF pour entendre les parties prenantes à ce processus a également été mise à l’arrêt. Ce qui joue beaucoup sur la reprise du championnat. Une situation qui ne menace l’évolution du football ivoirien. « À cette allure, nous allons droit vers la mise en place par la FIFA d’un Comité de normalisation, qui sera chargé de gérer les affaires courantes de la fédération et d’organiser des élections transparentes dans les mois à venir », explique un membre de la FIF. La Ligue 1 de football ivoirien ne pourra pas reprendre ses droits et connaitra un très gros retard dans ses activités par rapport au calendrier international. Or les clubs ont, depuis septembre dernier, repris les entrainements, dans l’optique de cette nouvelle cuvée. Ce report devrait permettre à certaines équipes de parfaire leur préparation en attendant les compétitions africaines. Pour l’heure, si dans les coulisses l’on annonce la reprise du championnat pour janvier 2021, tout dépendra du dénouement du processus électoral à la FIF, condition sine qua non pour une quelconque reprise de la compétition.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 26/11/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Le « New deal »

Le « New deal »

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a une nouvelle fois plaidé mardi pour un « New deal » au niveau international et un nouveau co...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité