LIGUE 1 : La lente descente aux enfers du SEWE sport

Autrefois adulé, le Séwé Sport n’est plus que l’ombre de lui-même.

Triple champion de football de Côte d’Ivoire (2012, 2013 et 2014), le Séwé Sport de San-Pedro connaît depuis deux ans une chute qu’on ne lui présageait pas de si tôt.

Le recrutement de l’ex-feu follet de l’Asec, Venance Zézé dit “Zezeto” en octobre 2014, perçue comme un signe d’espoir et de percée pour le club, n’aura accouché que d’une souris. Après sa finale perdue contre Al Alhy d’Egypte lors de la coupe de la Confédération en décembre 2014, des problèmes de trésorerie vont contraindre le président Eugène Diomandé à “vendre des joueurs pour faire tourner l’équipe et rentrer dans ses fonds”, explique à JDA le journaliste sportif, Moïse N’Guessan. Parmi eux figurent des “piliers” de cette formation, notamment le milieu offensif Roger Assalé, le milieu défensif Christian Koffi Kouamé et le portier Sylvain Gbohouo qui a impressionné plus d’un lors de la CAN des cadets en 2013, tous partis rejoindre le TP Mazembe en RDC en 2015.Ces départs ont “permis de renflouer les caisses” certes, mais la qualité du jeu ne s’est pas pour autant améliorée. Affectée par l’absence de ces valeurs sûres, l’équipe multiplie les faux pas, prémices d’une crise interne.

Face aux mauvais résultats du début de saison en 2015, marqués par une élimination dès le tour préliminaire de la Ligue des champions par l’AS Kaloum de Guinée, le contrat de l’entraîneur Gervais Rigo n’est pas prolongé le 3 mars. Il est remplacé le lendemain par l’un des acteurs du tout premier titre des Séwékés en Ligue 1, le Camerounais Mesack Njoya. Contrairement aux attentes d’Eugène Diomandé,ce remplacement n’empêchera pas l’inévitable. Pour n’avoir enregistré qu’une victoire sur les neuf derniers matchs de Ligue 1, le Séwé a vu son titre de champion lui échapper au profit de l’AS Tanda en fin de saison. Celle de 2016 n’est pas plus radieuse : en 13 journées, le club de San-Pedro a remporté quatre matches contre cinq nuls et quatre défaites, se classant à la 8ème place, à six points de Tanda qui se maintient en tête. Mesack Njoya ne dispose plus que de 15 journées supplémentaires pour faire remonter son équipe dans le trio de tête du championnat.

Manuella YAPI

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel