Fair-play financier : Le Real Madrid et le FC Barcelone n’en ont cure !

Le mercato d’été 2019 est prévu du 11 juin au 2 septembre prochain. À moins d’un mois de son début, le ton est déjà donné par deux grosses pointures du football mondial : Le Real Madrid et le FC Barcelone. À coup sûr, ils ne respecteront pas le fair-play financier !

Le marché des transferts de cet été sera très animé et aura l’accent espagnol. Les géants de la Liga, le FC Barcelone et le Real Madrid sont déjà à pied d’œuvre pour préparer la prochaine saison en gérant minutieusement le mercato estival, qui débute le 11 juin. Poussés par l’envie de retrouver leur place sur le Vieux Continent après une saison infructueuse, ils se préparent à affoler le marché malgré les contraintes du fair-play financier imposées par l’UEFA.

À rudes épreuves Adopté par l’UEFA en 2010, le fair-play financier a pour but d'empêcher les dépenses excessives des clubs de football professionnels, ce qui les conduirait à dépenser plus que ce qu'ils gagnent et menacerait leur existence à long terme. La règle est donc claire : les clubs ne doivent pas dépenser plus d’argent qu’ils n’en gagnent et toutes les équipes qui participent à des compétitions européennes sont directement touchées par cette mesure. Pour ce mercato, la Maison blanche disposerait d'une enveloppe comprise entre 400 et 500 millions d'euros. De quoi s'offrir un sacré team pour faire le bonheur de son nouvel entraineur, Zinédine Zidane. Le Real serait déjà sur le point d'enregistrer l’arrivée d’Eden Hasard (Chelsea), pour un montant supérieur à 100 millions d’euros. La première pierre d'un vaste chantier de reconstruction qui s’annonce colossal. Pour son rival catalan, le journal Mundo Deportivo évoque une enveloppe allant de 270 à 300 millions d’euros pour le recrutement. Déjà, les champions d’Espagne ont frappé très fort en s'assurant les services de la perle de l’Ajax d’Amsterdam, Frankie de Jong, contre un chèque de 75 millions d’euros plus des bonus, et très certainement du Français Antoine Griezmann pour la bagatelle de 100 millions d’euros. Avec 754 millions d’euros de revenus en 2017 - 2018 pour le Real et 690 millions pour le Barça, selon le cabinet Deloitte, ils sont incontestablement les deux clubs les plus riches du monde. Les contraintes du fair-play financier n'y changeront rien et ne les freineront pas !

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité