Coronavirus : Vers un report des J.O ?

Alors que le sport mondial connaît une cessation de ses activités, en raison de l’épidémie du Covid-19, les Jeux Olympiques de Tokyo sont jusqu’à présent maintenus. Certains athlètes souhaitent qu’ils soient reportés en raison de la pandémie.

L’épidémie du Covid-19 (Coronavirus) sévit toujours et continue de faire des victimes à travers le monde entier. Et le sport mondial en est une grosse ! En une dizaine de jours, le monde sportif a basculé d'épreuves disputées à huis clos ou devant un public réduit à la quasi-totalité des compétitions annulées. Aucune discipline n'est épargnée. De la NBA à la Ligue des champions de football et à l’Europa League, en passant le rugby, le tennis, la Formule 1, le hockey sur glace, le volleyball, la natation etc. les activités sont toutes à l’arrêt. Une seule compétition fait encore la sourde d’oreille, les Jeux Olympiques de Tokyo, dont les organisateurs tiennent coûte que coûte à l’organisation. Mais, selon plusieurs athlètes devant participer à cet évènement sportif mondial, qui doit se tenir du 24 juillet au 9 août prochains, un report serait la plus sage décision que puissent prendre les autorités japonaises, vu l’ampleur de la pandémie.

Vers un report ? « Nous n'avons aucune idée de la gravité de la situation et ce que nous avons vu jusqu'à présent pourrait être la pointe de l'iceberg. Bien sûr, le CIO et le monde entier veulent des J.O réussis. Mais, pour que cela se produise, je crois fermement que l'événement doit être reporté. Je serais heureux s'ils étaient reportés au moins jusqu'en octobre, ou peut-être plus tard, en 2021 ou 2022. Au moins, cela donnerait aux athlètes le temps de planifier leur programme et de s'entraîner », souhaite le Britannique Guy Learmonth. Pour son compatriote David Greene, champion du monde 2011 du 400 m haies, la plupart des athlètes sont pragmatiques et conscients que leur santé et leur bien-être, mais aussi ceux des équipes qui les entourent, sont les plus importants. En outre, les périodes de qualifications pour ces J.O connaissent également des suspensions. Une situation qui va sans doute accentuer la pression sur les organisateurs. Selon certaines sources, le Comité international olympique (CIO) devrait s’entretenir dans les jours à venir avec les chefs de différentes organisations sportives internationales pour décider du sort de la compétition.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 19/03/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité