Coupe CAF : L’ASEC Mimosas et le WAC dos au mur

Vaincus lors de la troisième journée de la phase des poules de la Coupe CAF, l’ASEC Mimosas d’Abidjan et le WAC d’Adjamé n’ont plus le choix pour les matchs retour, le 29 juillet prochain.

Les deux derniers représentants ivoiriens pour les compétitions de la Confédération africaine de football (CAF), l’ASEC Mimosas et le WAC d’Adjamé, ne nous ont pas du tout fait honneur avec leur défaites respectives face au Raja de Casablanca (Maroc) et à Eyimba du Nigeria. Mais les deux équipes de la Ligue 1 ivoirienne auront l’occasion de rectifier le tir ce dimanche 29 juillet, lors de la quatrième journée de ces phases de poules de la Coupe CAF, si elles veulent espérer poursuivre l’aventure dans cette Coupe de la Confédération.

Victoire à tout prix Le champion en titre de la Ligue 1 ivoirienne, l’ASEC Mimosas, battu mercredi dernier au Stade Félix Houphouët Boigny par les Marocains du Raja de Casablanca (0 - 1), va s’envoler vers le royaume chérifien pour une expédition qui s’annonce périlleuse, mais pas impossible pour le onze Jaune et Noir. Il devra coûte que coûte battre les Casablancais pour espérer se qualifier pour le prochain tour. Derniers de la Poule A avec 3 points, les hommes de Me Roger Ouegnin sont encore dans la course et ne comptent qu’un point de retard sur l’Aduana Stars du Ghana (2ème avec 4 points) et le Vita Club de la RD Congo (3ème avec 4 points). Les Mimos auront l’occasion de passer en tête de cette poule le 29 juillet s’ils reviennent avec une victoire de Casablanca, en espérant un match nul entre Ghanéens et Congolais, qui serait la cerise sur le gâteau. Le coach Amani Yao compte bien préparer le mental de ses troupes pour réaliser cet exploit. Quant à son homologue, le WAC d’Adjamé, leader de la Poule C, il a perdu (1 - 0) mercredi dernier sur les installations du club nigérian d’Eyimba. Du coup, les Guêpes se retrouvent rétrogradées à la deuxième place de leur groupe. La situation pourrait changer dimanche, puisque les poulains du Président Abackar Koné devraient prendre leur revanche sur les Nigérians à Abidjan et récolter les trois points qui leur permettront de reprendre les rênes de leur groupe. L’enjeu est très grand et les deux représentants ivoiriens n’ont pas droit à l’erreur.

Anthony NIAMKE  

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité