Coupe de la CAF : Seconde chance pour l’ASEC Mimosas

Après le niveau national, L’ASEC Mimosas est attendue sur le plan africain.

Son 26ème titre de champion de Côte d’Ivoire en poche, l’ASEC Mimosas a atteint le premier objectif de sa saison. Son regard est désormais tourné vers la Coupe de la confédération CAF, après un échec à la Champion’s league africaine.

Face à l’ASI d’Abengourou, le 22 avril au stade Félix Houphouët-Boigny, l’ASEC Mimosas d’Abidjan, en cette 22ème journée du championnat de Ligue 1 de football, n’a pas tremblé. C’est sur la plus petite marque (1 à 0), but inscrit par son attaquant Amed Touré, qu’elle a décroché le 26ème sacre de son histoire. Objectif atteint pour son Président, Me Roger Ouegnin, qui, depuis le début de 2018, fourbissait ses armes. Peu prolixes au niveau continental, les champions de Côte d’Ivoire ont un autre challenge à relever du côté africain avec la 15ème édition de la Coupe de la Confédération.

Nouvelle mission Les phases de poules démarreront entre les 4 et 6 mai prochains, et les deux représentants ivoiriens (ASEC Mimosas et Williamsville Athtletic Club, WAC) connaissent depuis le samedi 21 avril leurs différents adversaires. Logée dans la poule A, l’ASEC Mimosas aura fort à faire face au Raja Club Athletic du Maroc, à l’AS Vista Club de la République démocratique du Congo et aux Ghanéens de l’Aduana Stars FC. Un tirage pas du tout clément pour la maison Jaune et Noir, qui, on le sait, broie du noir depuis belle lurette dans les compétions africaines. Face aux deux favoris de ce groupe (Raja Club Athletic du Maroc et AS Vista Club de la RD Congo), les chances d’atteindre les quarts de finale s’annoncent très minces pour les poulains de Maitre Roger Ouégnin. Mais les actionnaires, qui remettent très souvent en cause les choix tactiques de l’entraineur Amani Yao, veulent garder espoir.  L’échec incompréhensible face au Zescou United de Zambie en poule de la Ligue des champions de football, encore en mémoire, va-t-il servir de leçon ? Amani Yao veut le croire, mais il faudra le prouver. L’autre représentant ivoirien, les Guêpes d’Adjamé, qui ont hérité de la Poule C, affronteront l’Eyimba FC du Nigéria, le Cara du Congo et le Djoliba AC de Bamako (Mali). 10ème au classement de la Ligue 1 (22 points), le club du Président Abackar Koné n’a que cette compétition pour sauver sa saison.

Anthony NIAMKE

 
 
 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité