CAN 2021 : Temps mort ?

Avec la crise sanitaire mondiale, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football de janvier 2021 en est désormais au stade des interrogations quant à son organisation. Aura-t-elle lieu ? La Confédération africaine de football (CAF) compte bien activer ses nouveaux plans.

À sept mois du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021 de football, au Cameroun, le doute s’installe quant à l’organisation de cette compétition continentale. Avec l’influence de la pandémie mondiale Covid-19, les phases éliminatoires de cette compétition ont été suspendues et le spectre de l’annulation est de plus en plus pesant. Mais le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), dirigé par le Malgache Ahmad Ahmad, reste tout de même optimiste pour la suite des choses.

Plan B Selon le Secrétaire général de la CAF, Abdelmounaim Bah, la faîtière dispose d’un plan B pour sauver cette CAN, qui permettra au Cameroun de se racheter après son faux bond de 2019. Un glissement de janvier à juin ou juillet 2021 est peu envisageable. Janvier 2022 serait une alternative, au cas où la phase finale ne se déroulerait pas l’année prochaine. Avec l’annulation des éliminatoires de la compétition des mois de mars et juin 2020, selon Abdelmounaim Bah, il est désormais impossible que les matchs du mois d’août se déroulent comme prévu. Cependant, la CAF compte sur la reprise du football en Europe pour poursuivre ces éliminatoires en octobre prochain. « Les mois d’octobre et de novembre 2020 représentent beaucoup d’espoir. Nous n’incluons plus septembre dans les stratégies, car il est assez compliqué de faire voyager les équipes. Les matchs peuvent reprendre localement, mais les matchs internationaux seront difficiles à organiser », explique Abdelmounaim Bah.

Si la CAN n’a pas lieu en janvier 2021 comme prévu, le plan B serait de l’organiser 12 mois plus tard. « Si nous organisons la compétition en juin 2021, la CAN souffrira de la concurrence médiatique du championnat d’Europe et de la Copa America. Si nous ne pouvons pas rattraper les qualifications pour la CAN 2021 en octobre et novembre, nous devons penser à un autre plan. Cependant, organiser la CAN en janvier prochain reste notre priorité numéro un », déclare le Secrétaire général de la CAF, annonçant que janvier 2022 n’est que la seconde option.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité