Omer DÚhouÚ KouamÚ : Poursuivre le travail de Sidy Diallo

Vingt jours aprŔs le dÚcŔs subit Ó Abidjan du PrÚsident de la FÚdÚration ivoirienne de football (FIF), Augustin Sidy Diallo, le ComitÚ exÚcutif de la Maison de verre a dÚcidÚ de confier les rŕnes du football ivoirien au doyen des membres de son bureau pour assurer lĺintÚrim. Omer DÚhouÚ KouamÚ sera chargÚ de poursuivre lĺťuvre de lĺillustre disparu.

Le 21 novembre dernier, la nouvelle est tombée comme un couperet. Augustin Sidy Diallo s’en est allé des suites de complications liées à la Covid-19. Après les funérailles et son enterrement le vendredi 27 novembre, le Comité exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF), qui s’est réuni le lundi 7 décembre à son siège à Treichville, a décidé de désigner M. Omer Déhoué Kouamé, actuel Président de la Ligue de football amateur, pour l’intérim de la présidence de la FIF. En tant que doyen des membres du bureau exécutif et en application des dispositions de l’alinéa 2 de l’article 43 prévues par les statuts et règlement intérieur de l’instance : « en cas de démission, décès, révocation, empêchement absolu du Président, le Vice-président le plus âgé assure l’intérim de la présidence jusqu’à la prochaine assemblée générale ».

Challenges Pour l’intérimaire de la Maison de verre, les chantiers sont grands et les challenges, il devra en relever. Son principal défi sera de trouver une issue favorable au blocage du processus de l’élection du Président de la FIF qui connaît un statu quo depuis le 12 août 2020 en raison de divergences entre les membres de la Commission électorale sur l'éligibilité des candidats. Le Président Sidy Diallo avait saisi la Fédération internationale de football association (FIFA) afin de mettre fin à ce blocage et Omer Déhoué Kouamé devrait poursuivre le travail. Sans oublier que le football local est en cessation d’activité depuis longtemps, en raison de cet épineux blocage électoral. Les entrainements des clubs sont suspendus, l’organisation des compétitions est perturbée et les acteurs du football (joueurs, entraineurs, présidents de club) continuent de patienter, dans l’espoir que la situation se décante. Autant de problèmes auxquels le nouveau patron de la FIF devra trouver des solutions. « La tâche semble être lourde, mais il est entouré d’une équipe qui va l’épauler », confie un proche de la FIF.

Anthony NIAMKE

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 14/01/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Le ź New deal ╗

Le ź New deal ╗

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a une nouvelle fois plaidé mardi pour un « New deal » au niveau international et un nouveau co...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité