As Tanda, le parcours du combattant

l’As Tanda désormais à la conquête d’un trophée continental.

Le samedi 10 septembre, l’AS Tanda a décroché son deuxième titre de champion de Côte d’Ivoire au terme de la 26ème journée de Ligue 1. Un nouveau sacre bien mérité pour les Étoiles du Gontougo.

1 but à 0. C’est le score final de la rencontre qui a opposé l’AS Tanda au C.O. Korogho le samedi dernier au stade Ali Timité de Bondoukou, en match de clôture de Ligue 1. Cette victoire permet à l’Association sportive de Tanda de monter sur la première marche du podium du chamionnat national 2015-2016. Un deuxième titre consécutif obtenu au prix de mille efforts. Une équipe combative C’est à 49 points, devant les Séwéké (45 points), tenus en échec par Odienné (0-0) que les hommes d’Amani Yao ont assuré leur hégémonie sur la Ligue 1. Pourtant, les Étoiles du Gontougou avaient connu un début de saison difficile avec deux défaites en 3 journées, en plus de leur élimination en ligue des champions en février dernier. Portée par la rage de vaincre, l’A.S. Tanda a pu consolider sa place de leader à mi-parcours du championnat (13ème journée) en cinq victoires, deux matchs nuls et 2 défaites depuis la 5ème journée du championnat. Avec leur dernière victoire, les nouveaux champions enregistrent 14 victoires, 7 matchs nuls et 5 défaites en 26 journées. Des statistiques intéressantes pour cette formation de l’intérieur du pays, qui devra défendre, en compagnie du Séwé Sport de San-Pedro, les couleurs ivoiriennes lors de la prochaine Ligue des Champions de la CAF. Un entraineur de poids Arrivé après le limogeage de Firmin Koffi, qui avait propulsé le club aux premières loges du football ivoirien la saison dernière, Amani Yao a pris les rênes de cette équipe en novembre 2015. Son objectif était de lui insuffler un souffle nouveau, afin de maintenir Tanda au sommet. Finalement, c’est mission accomplie pour l’ex-coach de l’AFAD Djékanou, qui a su inculquer l’esprit de combativité à ses poulains, réalisant ainsi les vœux du président Sévérin Yéboua Kouabenan. Avec une stratégie de jeu éfficace, un entrainement rigoureux et des joueurs plus que déterminés, notamment son attaquant Stephen Assaré, qui s’est illustré tout le long de la saison et son jeune international espoir Britto Dagou Willy, qui a offert cette deuxième couronne historique à l’AS Tanda.

Anthony NIAMKÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 01/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel