Wilfried Bony vers sa 4ème CAN ?

Longtemps écarté des terrains pour cause de blessure, l’attaquant ivoirien de Swansea Wilfried Bony a posé ses valises au Qatar, dans le club d’Al Arabia, le temps d’un prêt. Un retour sur les pelouses qui lui redonne l’espoir de participer à la CAN 2019.

Prêté par son club gallois de Swansea, l’international ivoirien Wilfried Bony veut rebondir au Qatar, dans le club d’Al Arabia, après plusieurs mois d’indisponibilité dus à des blessures. Auteur de sept apparitions et d’un seul but avec les Swans cette saison, l’Ivoirien fait face à la plus mauvaise statistique de sa carrière. « C'est un prêt et non un transfert définitif. J'avais besoin de continuer à enchaîner les matches pour oublier ma longue durée d'indisponibilité. L'opportunité du Qatar s'est présentée et j'y suis pour retrouver du plaisir », a précisé le joueur. Un retour sur le rectangle vert qui n’est pas fortuit, car le colosse caresse le rêve de disputer sa 4ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en juin prochain en Égypte.

Objectif CAN À 30 ans, Wilfried Bony n’en a pas fini avec l’équipe nationale, après 52 sélections et 15 buts inscrits. Sa dernière apparition avec les Éléphants remonte au 24 février 2017. Mais l’ancien Citizen veut encore apporter sa pierre à la sélection. « Je n'ai pas tiré de trait. Si je ne suis plus appelé, c'est parce que je ne joue plus à cause de ma blessure. À présent je me sens vraiment bien dans mon corps et dans ma tête. Je dois enchainer les matches pour retrouver le rythme. Le reste viendra naturellement ». Plein d’envie de jouer, Wilfried croit toujours en ses capacités de grand attaquant et pense participer à la CAN égyptienne, en juin prochain. « J'espère participer à la CAN 2019. J'ai échangé avec le sélectionneur, qui est passé me voir en Angleterre. Je me mets dans les conditions pour être physiquement prêt. D'ici la CAN, j'aurai fait 10 matches. À moi de me montrer à la hauteur ». Ce 14 février 2019 marquera son premier match officiel avec son nouveau club d’Al Arabia. Avec des joueurs comme Nicolas Pépé, Jonathan Kodjia et Maxwel Cornet, qui animent les flancs de l’attaque ivoirienne, et surtout la très bonne forme de Gervais Kouassi Yao dit Gervinho, la concurrence sera très rude.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 21/03/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle « Génération sacrifiée » ?

Dans les premières heures du multipartisme, l’école avait été utilisée afin de maintenir la pression sur les dirigeants. Les élèves et étu...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye