Ligue 1 : Jean-Michaël Seri escroqué par Nice ?

L’international ivoirien Jean-Michaël Séri a porté plainte le lundi 9 septembre contre son ancien club, l’OGC Nice, pour escroquerie lors de son transfert vers le club anglais de Fulham, en 2018. Mais les dirigeants niçois estiment que tout est clair.

L’ex milieu de terrain ivoirien de l’Olympique gymnaste club de Nice (OGCN) Jean-Michaël Séri a déposé une plainte, le lundi 9 septembre, auprès du Procureur de la République de Nice, pour dénoncer des faits d’escroquerie commis par son ancien club et certains de ses dirigeants lors de son transfert en 2018 vers le club londonien de Fulham. Selon son avocat, le Belge Jean-Louis Dupont, une manipulation aurait été commise par les dirigeants de Nice pour surévaluer la valeur de Maxime Lemarchand (12,6 millions d’euros), défenseur de l’OGC Nice qui a été transféré à la même date vers le même club (Fulham) et à sous-évaluer celle de Jean-Michaël Séri (12 millions d’euros).

Le flou Selon un rapport de l’Observatoire du football du Centre international d’études du sport (CIES), le montant des deux transferts fait état de 24,665 millions d’euro pour Jean-Michaël et 5,998 millions d’euros pour Lemarchand. Du coup, pour M. Dupont, le footballeur ivoirien a été escroqué d’une partie de la prime calculée sur son transfert, estimée à au moins 700 000 euros. Pis, il n’aurait pas été la seule victime. L’ASEC Mimosas, le Centre Cyrille Domoraud et le club portugais Pacos de Ferreira, son premier club européen, avaient négocié avec l’OGC Nice une prime de 15% sur tout transfert du joueur vers un autre club. Ce qui revient pour les trois à plus d’un million d’euros de préjudice. Les dirigeants de Nice, notamment Julien Fournier, directeur général du club à l’époque de ces transferts, assurent que tout est clair dans ces transactions. « Séri et ses conseillers ont peut-être surévalué sa valeur sur le marché des transferts. Le deal s'est fait de manière très simple avec Fulham. Le jour de la signature, Jean-Michaël Séri, son agent et son avocat connaissaient le montant du transfert et de la prime pour le joueur », explique-t-il, ajoutant que la Commission juridique de la Ligue de football professionnel (LFP) et la Commission d’appel de la Fédération française de football (FFF) avait été saisies en première instance et avaient classé le dossier sans suite.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 16/05/2024
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Pour les humains et pour la planète

La 27ème édition de la Conférence annuelle des Nations unies sur le Climat, la COP27, s'est ouverte il y a quelques jours à Sharm El Sheikh, en Égypte. ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink Backlinks Checker backlink sales betpas restbet supertotobet mersin escort canlı bahis gaziantep escort Viagra 100 mg fiyat Kamagra Jel fiyat Cialis 20 mg fiyat kalpli sigara marlboro double fusion captain black tekirdağ escort balıkesir escort çanakkale escort

cialis eczane fiyatları

penis sertleştirici ilaçlar ve isimleri

penis sertleştirici hap çeşitleri

degra

lifta

viagra

kamagra jel

cialis fiyat

cialis

viagra fiyat

viagra

Ankara Escort Ä°zmir Escort Antalya Escort Samsun escort Ankara escort Antalya escort