Cheick CissÚ Sallah, la grosse dÚsillusion

Cheick CissÚ Sallah, le mÚdaillÚ dĺOr olympique de 2016, espoir de mÚdaille aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021, a ÚtÚ ÚliminÚ au stade des huitiŔmes de finale. Une grosse dÚsillusion pour non seulement ce taekwondo-in mais pour la C˘te dĺIvoire.

Cheick Cissé, premier médaillé d’or olympique de l’histoire de la Côte d’Ivoire, a perdu son titre chez les moins de 80 kg, lundi 26 juillet 2021 à Tokyo, aux Jeux olympiques. Il a été éliminé par le Marocain Achraf Mahboubi dès les huitièmes de finale. Une grosse défaite qui a plongé toute la Côte d’Ivoire dans un « deuil ». Ce médaillé olympique ivoirien, espoir de tout un pays, qui avait écrit l’histoire du sport ivoirien aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016, est tombé de son trône.

Pression Pour Cheick Cissé Sallah, les mots lui manquaient ainsi pour expliquer cette élimination précoce. « C’est une très grosse déception mais c’est le sport.  Il n’y a jamais de défaite, car on apprend toujours des défaites », déclare-t-il. Pour le médaillé d’Or de Rio, la pression semble avoir été à l’origine de cette terrible contre-performance. « Il y avait beaucoup de pression sur moi », reconnait l’athlète. « Je ne sais pas ! Rentrer dans la compétition avec un combat comme celui-là, c’est très difficile à digérer. Il faut maintenant se remettre », confie-t-il.

Bis repetita pour Ruth Comme à Rio il y a cinq de cela, Ruth Gbagbi est montée sur le podium olympique. Elle est la première athlète ivoirienne et par ailleurs représentante de l’Afrique de l’Ouest à remporter une médaille depuis le début des Jeux Olympiques de Tokyo. Avec cette médaille de Bronze obtenue, la taekwondo-in de 27 ans vient ainsi mettre un terme à la traversée du désert vécue par la sélection ivoirienne depuis l’ouverture de ces Jeux Olympiques. Avec la défaite de Cheick Cissé, le métal de Ruth fera un peu de bien au pays, quant on sait que quatre athlètes ivoiriens ont été sortis de la course aux médailles. Le rameur N’Dri Franck n’a pas réussi à dépasser les séries éliminatoires au Skiff hommes en Aviron. Même son de cloche pour la nageuse Talita Te Flan qui a calé également en série du 400 m nage libre féminine. Et la judokate Zouleiha Abzetta Dabonné, elle est tombée à son tour dès les 16è de finale.

Anthony NIAMKE

 
 
 
 
 

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 16/09/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité