Économie du troc : en plein essor

Le “Black Market” d’Adjamé et La “Gare de Bassam” de Treichville restent des destinations prisées pour le troc.

Le troc consiste à échanger des marchandises contre d’autres. Cette forme d’opération commerciale est encore utilisée en Côte d’Ivoire. Surtout à Abidjan où, dans les milieux modestes, nombreux sont ceux qui y ont recours.

Le « Black Market » à Adjamé, « La gare de Bassam » à Treichville et d’autres centres commerciaux sont des places d’affaires très fréquentées par les abidjanais adeptes du troc. Les commerçants y proposent toutes sortes d’articles, les plus prisés par les acheteurs étant les téléphones mobiles et autres appareils électroniques : appareils photo, caméscopes, ordinateurs portables, et consoles de jeux vidéo. En ces lieux, le troc reste la transaction la plus utilisée, rapporte Abou Samassi, vendeur de téléphones au « Black Market ». Pour lui, « Avec la cherté de la vie et l’augmentation des prix, le troc est devenu un moyen pour ceux qui ont un budget très limité ». Ainsi, pour obtenir un portable qui couterait 100 000 francs CFA, le client se devra d’ajouter une somme de 40 000, voire 60 000 francs CFA, en plus de céder son ancien téléphone. La somme complémentaire est fixée en fonction de l’état de l’ancien téléphone et de sa côte sur le marché, dont l’évaluation relève du pouvoir discrétionnaire du vendeur, explique Abou Samassi.

Seconde vie

Ce commerçant affirme que cette pratique lui permet d’écouler plus facilement ses marchandises et de faire de bons bénéfices, grâce au fait que l’appareil troqué ’ ’ retrouve une seconde vie, sur le marché de l’occasion. Outre les petits appareils électroniques, le troc s’étend de plus en plus à l’électroménager dit « blanc», réfrigérateurs, machines à laver et aux téléviseurs. Même si l’économie du troc n’a pas été officiellement évaluée, elle peut être estimée à plusieurs centaines de millions de francs CFA, quand on y intègre le marché des véhicules d’occasion.

Attention arnaque !

Toutefois, si le troc demeure un moyen pour obtenir un article à moindre coût, certains s’en méfient. Car l’arnaque s’y invite souvent. Mariam Diomandé, étudiante, nous a confié avoir déjà été victime de « vendeurs » peu scrupuleux. Selon elle, après une opération de troc, elle aurait retrouvé dans le carton d’emballage un caillou à la place d’un téléphone... Depuis lors, elle préfère acheter ses appareils neufs dans des magasins qui proposent une garantie.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel