Retour au calme à Bouaké.

Le calme est revenu à Bouaké après une soirée d’hier perturbée par des coups de feu provenant du camp de base du Centre de coordination des décisions opérationnelles(CCDO).

Selon un communiqué du CCDO, leur base a été « attaquée par des individus armés dans la nuit. Les assaillants ont été repoussés après deux tentatives et l’attaque n’a causé aucune perte en vie humaine ».

Un témoin sur place affirme que « de nombreux militaires ont assiégé le camp du CCDO et ont automatiquement ouvert le feu sur les positions de la force mixte ». Cette attaque est vient en représailles à une altercation intervenue entre un  équipage du CCDO et des soldats du Bataillon d'artillerie sol-sol (BASS) dans la ville de Bouaké. Au cours de la dispute qui a suivi, des coups de feu ont été tirés par les protagonistes provoquant le décès par balle du sergent Dembélé Yacouba, faisant également un blessé, selon un communiqué de l’état -major des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI).

Même si la vie a repris son cours normal aujourd’hui dans la capitale du Gbêkê, certains établissements scolaires ont préféré fermer leurs portes par mesure de prudence.

Malick SANGARÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/01/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

La saison des tangos …

Ils ont tous baissé le ton d’un cran, sans que cela ne soit synonyme d’un abandon des ambitions à quelque deux petites années de l’échéance de 2020...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité