Pâques : Entre résurrection du Christ et fête baoulé

Plus qu’une simple commémoration, la résurrection du Christ est devenue un moment de fête.

Fin du carême et résurrection de Jésus Christ, la célébration de Pâques est prévue pour le 16 avril 2017. Comme à l'accoutumée, les chrétiens de Côte d’Ivoire vont marquer l'événement religieux avec faste.

Débuté le mercredi 1er mars dernier par la prise des cendres, le carême chrétien prend fin ce dimanche 16 avril avec la fête de Pâques. Après quarante jours de jeûne, les chrétiens de Côte d’Ivoire, à l’instar de leurs coreligionnaires du monde entier, commémoreront la résurrection de Jésus-Christ. Bien avant, elle sera précédée du triduum pascal, une période de trois jours qui démarre le jeudi saint et se termine le jour de Pâques, après les vêpres. Successivement, les chrétiens revivront le dernier repas du Christ avec ses disciples, son arrestation, sa crucifixion et sa mise au tombeau avant sa résurrection d'entre les morts. « Ainsi, par ce passage de la mort à la vie, le Christ a sauvé l’humanité du pêché et l’a appelée à la vie éternelle. La résurrection du Christ est l’accomplissement des promesses faites par Dieu à son peuple », explique le père Charles Djoblé de la paroisse notre Dame de l’Espérance d’Adjamé-Pailler.

Fête populaire Au-delà de la célébration de la résurrection du Christ, la fête de Pâques revêt un autre caractère pour les uns et les autres. À cette occasion, les familles se retrouvent pour partager des repas. Certains organisent la chasse aux œufs de pâques pour les enfants. « L'œuf symbolise en effet la promesse de la vie et a donc toujours été considéré comme un présent de bon augure. Lorsque l'œuf a été associé à la fête de Pâques, le rapprochement était évident entre la promesse de vie que représentent l'œuf et la résurrection du Christ », explique M. Félix Kouassi, membre de la paroisse Saint Kizito de Williamsville.

Par ailleurs, chez le peuple Baoulé, cette fête est un grand moment de retrouvailles entre fils et filles de même village, de la même région qui, après plusieurs mois de séparations dues à des raisons professionnelles et d'autres activités, se retrouvent en famille. Pour d’autres, c’est le moment de dégager de gros moyens financiers pour faire plaisir aux parents du village, comme le montrent les promotions et offres spéciales dans les centres commerciaux d’Abidjan.

 

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 08/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel