Après l’arrestation de 21 étudiants, la FESCI bloque l’accès principal de l’université de Cocody

Après l’arrestation de 21 étudiants, la FESCI bloque l’accès principal de l’université de Cocody

La Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) a procédé ce lundi 4 juin,  à  la fermeture du  portail principal de l’Université Felix Houphouët- Boigny pour réclamer la libération de  21 étudiants interpellés par la police le lundi dernier au cours d’une grève. La FESCI compte maintenir ainsi la plus grande université du pays fermée jusqu’ à ce qu’elle obtienne gain de cause.

La FESCI revendique, entre autres, un système palliatif (le Master professionnel) pour les étudiants non-pris en charge (des étudiants non retenus après la licence 3 et qui voient leur cursus interrompu) la couverture des espaces universitaires en wifi, la réhabilitation des cités universitaires, les sessions de remplacements pour le BAC et le BEPC etc.

Il convient de noter que selon la FESCI, l’objectif de cette grève est d’emmener le gouvernement à tenir ses  « engagements pris le 13 août 2017 » à savoir le remboursement des frais de confection de la carte d’étudiant (5.000 francs CFA), la réhabilitation des cités universitaires de Port-Bouët, Williamsville et Abobo, ainsi que la construction de nouvelles résidences universitaires.

Fatoumata DOUMBIA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 13/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Pacte mondial sur la migration, et après ?

Le Pacte mondial sur la migration des Nations unies, qui a soulevé les critiques des nationalistes et des partisans de la fermeture des frontières, a été formellement appro...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité