Inondation : La Côte d’ivoire met en place son dispositif

La saison des pluies s’annonce et tirant les leçons du passé, la Côte d’ivoire a décidé de mettre en place un dispositif visant à doter les acteurs nationaux d’un outil éprouvé pour la gestion efficace efficiente des situations d’urgences liées notamment aux inondation. Les acteurs se sont à cet effet donné rendez-vous au cours d’un atelier sur l’élaboration du plan de contingence intersectoriel pour les inondations en côte d’ivoire le mardi 05 mars. Cet atelier regroupait les experts du ministère de la solidarité, de la cohésion sociale, de la lutte contre la pauvreté, le système des Nations Unies en Côte d’Ivoire et plusieurs techniciens interagissant lors des inondations.

Selon la communauté scientifique et les experts spécialistes de la Réduction des risques de catastrophe (RRC) et du relèvement post-désastres, la survenue des événements extrêmes est de plus en plus probable, compte tenu entre autres des phénomènes liés aux changements climatiques, des problèmes d’assainissement de nos villes, de la construction d’habitats précaires dans des zones submersibles et inondables, du respect insuffisant des codes de construction et de l’urbanisation incontrôlée. Cette situation est malheureusement exacerbée par la vulnérabilité chronique des populations et une capacité limitée de réponse des communautés et des institutions à la fois aux échelles nationales et locales.

En Côte d’Ivoire, l’essentiel des études menées sur le profil des désastres ont montré que le caractère cyclique des catastrophes notamment les inondations et le manque d’un dispositif éprouvé de réponse et de relèvement provoquent l’affaissement progressif du socle de résilience des populations qui vivent dans les zones à risque.

L’évaluation post-désastre des besoins [PDNA] conduite par la Banque Mondiale, l’union européenne et le SNU, a estimé les pertes et dommage lies aux inondations des 18 et 19juin 2018 a plus de 5, 045 milliard de francs FCFA et les besoins en termes de relèvement et de reconstruction a plus de 199, 207 milliards de francs FCFA, 20 décès et 1020 ménages sinistrés et de nombreux dégâts matériels.

Marie-Brigitte KOMONDI

Rachelle DJEHE

 

 

 

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité