À Cocody, clim, wifi et écran plasma à bord !

D’autres communes du District d’Abidjan pourraient bientôt imiter Cocody.

À bord d’un “Wibus”, le nouveau minicar de la Société des transports abidjanais (SOTRA), équipé de Wifi, Armand Kouassi, un infographiste de la trentaine, trouve “innovant” ce modèle de locomotion, actuellement en “phase test” dans le quartier chic de Cocody.

C’est professionnel et en tant que passager, j’ai d’abord le confort et la sécurité en termes de conduite routière (…) c’est une idée qui est à saluer”, lance Armand Kouassi Brou, assis aux côtés du conducteur. Ce réseau de “ proximité communal répond au souci de résoudre les problèmes de transport à l’intérieur “ de la cité, explique la société publique, qui indique avoir ouvert quatre lignes sur un total de 12 prévues à Cocody, en “partenariat” avec la mairie. Des passants, un peu hésitants, tentent de se renseigner sur l’itinéraire de ce nouveau mode de transport intra-communal, qu’ils découvrent et dont le pré-lancement devrait durer du 22 au 30 avril 2016.

« Les cartes scolaires ne sont pas favorisées d’abord », affirme un conducteur à des étudiants et des travailleurs venus attendre un bus à un point de stationnement, ajoutant : « On a nourri l’idée, soyez des interprètes » auprès de vos proches. Mélissa Kouakou, une étudiante de la vingtaine, elle, trouve “cher” le tarif unique de 400 Fcfa pour la distance allant du terminus Blockhaus à Sococé, une ligne où elle peut négocier le trajet entre 200 et 300 francs CFA en taxi communal. Quant à Ursule Diahi, la cinquantaine, installée en attendant le départ, elle se dit “ vraiment impressionnée “ de voir pour la première fois ces minibus de 28 places, avec la climatisation à bord, « une connexion Internet ÉCHOS DES RÉGIONS Financé à hauteur de 10,2 milliards de francs CFA par la France, dans le cadre du Contrat de désendettement et développement (C2D), le projet d’aide à la création de Micro et petites entreprises (MPE) dans la région du Tonkpi (ouest ivoirien), concernant 1 500 jeunes, a été lancé dans la ville de Man. Le MPE conduit par le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique, vise à la formation, l’encadrement et le suivi des 1 500 bénéficiaires dans la création de leur entreprise dans les secteurs de la mécanique, de la couture, de la coiffure, de la distribution et de la transformation de produits alimentaires. “ L’entrepreunariat offre une multitude d’opportunités pour les diplômés de l’enseignement technique et tous les jeunes en quête d’emploi “, a indiqué le ministre de tutelle Sidi Tiémoko. et des écrans LED à bord”.

Elle estime que ces autobus qui sont les bienvenus, “ permettrons de désengorger un peu la commune “. Sa voisine, Mlle Clotilde Mobio, visiblement enthousiaste, salue cette belle idée parce qu’avec les taxis banalisés dit “woro-woro” ce n’est pas toujours très intéressants avec la chaleur. “ Avec ce bus il y a la climatisation, c’est merveilleux, je félicite le maire de Cocody pour avoir choisi cette option et j’espère que les autres maires feront pareil, parce que c’est un très bel exemple, vraiment je l’applaudis “, affirme t-elle. Ces autobus ont été initiés après que le maire de Cocody, Mathias Aka N’Gouan, élu en avril 2013, ai interdit aux taxis banalisés d’opérer dans la commune, où des stationnements anarchiques étaient constatés aux abords des rues de la cité.

Patrice ALLÉGBÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel