Les travaux du canal dAnoumabo donnent des premiers signes de satisfaction | Journal d'Abidjan

Les travaux du canal dAnoumabo donnent des premiers signes de satisfaction

Le Ministère de la Construction du Logement de l’Assainissement et de l’Urbanisme a entrepris une visite de chantier ce vendredi 29 juin afin de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’assainissement et de drainage effectués sur les ouvrages dans la commune de Koumassi. Située sur un plateau essentiellement constitué de remblais, la commune de Koumassi représente un environnement problématique et sujet de ce fait à des cas récurrents d’inondations. Un problème qui s’est accrue au fil des années avec les encombrements des canaux d’évacuation des eaux de pluie et les différents exutoires obstrués par les déchets de tout genre comme constaté sur les sites visités.

Pour palier de façon durable aux problèmes l’État de Côte d’Ivoire a entrepris depuis le mois d’Avril 2018 des travaux sur le canal d’Anoumabo. Achevés à près de 40 %, ces travaux d’un coût de 7 milliards de francs, consistent à « faire l’ouverture du chenal de 30 mètres de large sur un trajet de 5 kms, afin de dégager les déchets et faciliter l’écoulement des eaux pluviales »  a indiqué le ministre Claude Isaac Dé. Ainsi les travaux de curage et d’évacuation des déchets de l’exutoire de Koumassi Camp Commando débutés en mai dernier sont achevés et ont eu pour conséquence immédiate d’éviter à cette commune les affres des inondations qui ont causé de nombreux dégâts à Abidjan ces dernières semaines.

Le ministre de la construction s’est voulu ferme quant aux occupants des abords des canaux d’évacuation d’eau de pluie et dont les activités mettent à mal le bon fonctionnement de ces ouvrages publics, « ils seront tous déguerpis » a-t-il assené.

Malick SANGARÉ     

Le Ministère de la Construction du Logement de l’Assainissement et de l’Urbanisme a entrepris une visite de chantier ce vendredi 29 juin afin de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’assainissement et de drainage effectués sur les ouvrages dans la commune de Koumassi. Située sur un plateau essentiellement constitué de remblais, la commune de Koumassi représente un environnement problématique et sujet de ce fait à des cas récurrents d’inondations. Un problème qui s’est accrue au fil des années avec les encombrements des canaux d’évacuation des eaux de pluie et les différents exutoires obstrués par les déchets de tout genre comme constaté sur les sites visités.

Pour palier de façon durable aux problèmes l’État de Côte d’Ivoire a entrepris depuis le mois d’Avril 2018 des travaux sur le canal d’Anoumabo. Achevés à près de 40 %, ces travaux d’un coût de 7 milliards de francs, consistent à « faire l’ouverture du chenal de 30 mètres de large sur un trajet de 5 kms, afin de dégager les déchets et faciliter l’écoulement des eaux pluviales »  a indiqué le ministre Claude Isaac Dé. Ainsi les travaux de curage et d’évacuation des déchets de l’exutoire de Koumassi Camp Commando débutés en mai dernier sont achevés et ont eu pour conséquence immédiate d’éviter à cette commune les affres des inondations qui ont causé de nombreux dégâts à Abidjan ces dernières semaines.

Le ministre de la construction s’est voulu ferme quant aux occupants des abords des canaux d’évacuation d’eau de pluie et dont les activités mettent à mal le bon fonctionnement de ces ouvrages publics, « ils seront tous déguerpis » a-t-il assené.

Malick SANGARÉ     

LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 13/09/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle gnration

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité