Formation professionnelle : plus de 9 % de jeunes ne se donnent pas la possibilité d’être employés

Selon le directeur de l’apprentissage et de l’insertion professionnelle au ministère de l’Education nationale, Nangalourou Tuo plusieurs jeunes formés ne se donnent pas la possibilité d’avoir accès au marché de l’emploi.

Invité au traditionnel rendez-vous organisé par le ministère de l’éducation national et de la recherche scientifique,  Nangalourou Tuo, directeur de l’apprentissage et de l’insertion  professionnelle a indiqué que la formation professionnelle joue un rôle primordial dans l’insertion des jeunes formés sous le régime de la formation professionnelle. Selon ce dernier, l’organe dont il a la charge forme des jeunes prêts à exercer leur savoir-faire professionnel, qu’ils mettront à la disposition de l’emploi jeune qui sera ensuite chargé de les orienter vers les structures de l’Etat. « Chaque année, l’agence emploi nous dresse l’ensemble de leurs offres d’aide à l’insertion. Nous à notre tour leur envoyons notre base de données des diplômés éligibles à ces offres d’insertion. » a-t-il indiqué.

Cependant, M. Tuo a indiqué que la formation professionnelle n’est pas connue dans sa vocation par la population. Le constat qui est fait, c’est que peu de jeunes savent  qu’ils peuvent se former sans avoir de diplôme. Selon les enquêtes, 9 à 10% de jeunes formés ne se donnent pas la  possibilité d’être employés. Certains, explique-t-il, se disent que c’est peine perdu vu qu’ils n’ont pas de relation et d’autres, plutôt que de chercher du travail dans le domaine pour lequel ils ont été formé, préfère continuer leurs études jusqu’au BTS parfois même au master. Ce qui est une perte pour l’Etat qui débourse assez d’argent pour qu’ils soient formés. Aussi, 1/3 des jeunes qui débutent leur formation ne vont pas jusqu’au bout du processus.

Pour rappel, le ministère de l’éducation nationale organise une ou deux fois par mois, une rencontre avec la presse  pour présenter ces différentes directions. L’objectif de la rencontre de ce jeudi 22 août, a été de monter les opportunités qu’offre la formation professionnelle.

Marie-Brigitte KOMONDI

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 28/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’après coronavirus

La crise inédite résultant de la pandémie du coronavirus devrait inciter les acteurs du monde globalisé à jeter les bases d’un « nouvel ordre mondial &ra...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité