Cte d'Ivoire: des dysfonctionnements dans l'organisation des preuves crites du BTS 2016 | Journal d'Abidjan

Cte d'Ivoire: des dysfonctionnements dans l'organisation des preuves crites du BTS 2016

Examen de fin d`anne: dbut des preuves crites du BTS Lundi 22 Aot 2016 Abidjan.La ministre de l`Enseignement Suprieur et de la Recherche Scientifique Ly Ramata a procd ce matin au lancement​ officiel​ des preuves crites du Brevet de Technicien Suprieur dans les centres du Pigier plateau et de CBCG de Cocody​.

Les épreuves écrites du Brevet de technicien supérieur (BTS) ont débuté, lundi, avec des heures de retard dans certains centres d’examens de la capitale économique ivoirienne où des copies de l’épreuve technique d’expression française n’étaient pas encore disponibles et pour d’autres un manque de logistique des stickers d’identification de code barres des candidats, a constaté APA sur place.

Selon Anatole Béré président du Jury de centre Loko Baya à Marcory (Sud d’Abidjan), ‘’il se trouve qu’il y a une organisation qu’il fallait mettre en place pour que les épreuves débutent à l’heure c’est ce qui n’a pas été fait. Logiquement la première épreuve devrait commencer à 7h 30, là, les membres du secrétariat ne sont pas au grand complet, les surveillants qui devraient être dans les salles n’ont été informés que la veille puis, les convocations n’ont pas été données à temps’’.

‘’ Nous n’avons qu' une personne par salle. Ce sont tous ces problèmes de logistique que nous avons essayés de régler avant de demander aux candidats d’être dans les salles et de commencer, au lieu de 7h30 c’est pratiquement à 8h30 que nous avons commencé’’ explique M. Béré avant de relever le manque de ‘’ disque pour permettre l’identification des copies''.

Lors du passage de APA dans cet établissement qui devrait regrouper 540 candidats en Assistanat de direction, seulement 5 étaient absents et les autres étaient en train d’être identifiés avec des appareils biométriques.

Une candidate dont le nom n’était pas sur le listing de l’examen qui avait pourtant sa convocation et sa fiche de table s'expliquait avec les responsables du centre.

Au centre Intellect Afrique de Marocry (9H30) les candidats étaient encore dans la cour de l’établissement, certains prenaient leur petit déjeuner au restaurant de l’école, d’autres révisaient leurs leçons ou échangeaient sur le '' retard'' des copies d’examen technique d’expression française.

Une situation que le président du jury, Arsène Kobea déplore à son corps défendant.

‘’Ce matin nous devons faire l’épreuve de technique d’expression française et nous n’avons pas encore reçu les épreuves à 9h30 pour des épreuves qui devraient débuter à 7h30. Le problème c’est qu’ils n’ont pas encore fini de faire les copies quand nous avons appelé à la base. Et ils disent qu’ils sont en route. Donc, nous attendons toujours’’, a expliqué M. Kobea.

‘’C’est une épreuve de 3h et ce sont 500 candidats en système électronique et informatique ici à Intellect Afrique. Ils sont tous présents et nous attendons seulement les épreuves pour débuter. Les membres du secrétariat et les surveillants sont aussi présents, si jusqu'à 10h les épreuves ne sont pas là je ne sais pas comment nous allons faire ?’’, se lamente Arsène Kobea, inquiet.

Les étudiants se disent perturbés à l'image de Rodrigue Akaffou, candidat BTS en système électronique et informatique.

‘’Nous somme perturbés. Depuis 6h du matin nous sommes-là et jusque-là (9h48), nous n’avons pas encore commencé et les l’état des tables bancs n'est pas commode. Nous dans notre filière, nous avons souvent entre 15 et 20 copies par épreuve et les tables font à peine demi mètre carré de surface, comment nous allons disposer nos copies ? ’’ , déplore, également l'étudiant.

Joint au téléphone par APA le ministère de l’enseignement technique et professionnel a promis revenir pour plus d’informations. Dans centre de Poincarré, l’épreuve d’anglais prévue pour démarrer à 14h00 à finalement commencé à 18h45 pour se terminer à 21h00. Le même dysfonctionnement a été constaté au Centre Ites à Marcory.

Sur toute l’étendue du territoire national, ce sont plus de 46 000 candidats répartis dans 87 centres dont 72 à Abidjan, 15 à l’intérieur du pays en lice. Les résultats de cette session 2016 du BTS sont prévus pour le 28 septembre prochain.

LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/08/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle gnration

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité