Conflit foncier : Les guérés et baoulés à couteaux tirés dans les forêts de Guiglo

La ville de Guiglo dans la région du Cavally, est depuis quelques semaines, en proie à un conflit foncier mettant aux prises des autochtones guérés et des allogènes baoulés, ainsi que d’autres ressortissants de la sous-région. A l’origine, un conflit foncier qui s’est déclenché depuis septembre dernier et dont le bilan fait état de deux morts, de nombreux blessés et des centaines de déplacés.

En effet, durant la crise post-électorale de 2011, des guérés avaient déserté leurs villages et plantations pour fuir les combats qui faisaient rage dans leur région. A leur retour, leurs exploitations agricoles, occupées par des baoulés et d’autres populations étrangères qui avaient en plus défriché de nombreuses parcelles de forêts classées pour y cultiver du café du cacao et de l’hévéa. Les autochtones guérés se sont donc lancé dans un bras de fer afin de déloger les étrangers de leurs forêts.

Depuis lors, les forces de l’ordre assurent la sécurité des personnes réfugiées à la sous-préfecture de la localité. Entre temps, la tension continue de monté dans la forêt classée de Goindébé.

Malick Sangaré

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/11/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Rendez-vous manqué !

Le maigre espoir de voir l’équipe nationale en Russie en 2018, lors de la Coupe du monde de football, s’est envolé à la 25ème minute du match contre le Mar...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité