Mairie d’Abobo: Les contractuels veulent être embauchés

Les contractuels à la mairie d’Abobo veulent plus.

Il y a de l’eau dans le gaz  à la mairie d’Abobo. Depuis plusieurs mois, les contractuels sont sur le pied de guerre contre les responsables. Selon leur porte-parole, Sadam Diomandé que nous avons eu, la plupart d’entre eux ont plus de 12 ans de services au sein de la mairie. Et il leur avait été promis qu’en cas d’embauche, ils seraient les premiers concernés. Mais, explique M. Diomandé, la mairie a embauché récemment près d’une centaine de personnes, et elle n’a pas tenue sa promesse. « Parmi les contractuels que nous sommes, seulement une poignée a été embauchée. Le reste des embauchés est venu d’ailleurs. Et ce sont des gens qui n’ont pas plus de compétence que nous », s’est plaint le porte-parole des contractuels. Ils sont en ce moment 94 contractuels, selon lui, des gardes municipaux aux contrôleurs de taxes. Après une grève récente pour dénoncer leur situation, à l’entendre, la direction de la mairie n’a pas réussi à les rassurer. Le directeur de cabinet de la mairie, Amara Bamba, que nous avons joint a expliqué qu’il y a effectivement eu des recrutements. Mais c’était avant la phase de transition qui a cours en ce moment au sein de la mairie. Mais les recrutements ont été stoppés jusqu’à ce que la transition finisse. Quand cette procédure sera terminée, promet-t-il, les recrutements reprendront. Et il est prévu de recruter ceux qui auront le niveau parmi les contractuels.

Raphaël TANOH

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 06/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité