Enseignement supérieur: Les « professionnels d’orientation » en colère

Zondé Zoko souhaite la reprise des orientations

Le Syndicat national des professionnels d’orientation de Côte d’Ivoire (Synapo-CI) était ce vendredi au créneau pour aborder l’un des sujets les plus brûlants de ce mois de novembre : les orientations dans les universités et grandes écoles. Au cours d’un point-presse organisé à Yopougon, Zondé Zoko Stéphane, le secrétaire général de l’organisation, a exigé au nom de ses camarades, l’implication des inspecteurs dans le processus d’orientation de nouveaux bacheliers. Le Synapo-CI demande également l’ouverture d’une période de réclamation accessible à tous. A l’origine de cette déclaration, selon Zondé Zoko Stéphanie, il y a eu le non-respect des choix des communes d’affectation, « la disproportion du nombre d’affectés dans le supérieur privé par rapport au public, la non prise en compte des notes du contrôle continu dans l’orientation des bacheliers, l’insuffisance d’information sur la procédure d’orientation, le déficit d’information à l’attention des nouveaux bacheliers, l’inexistence d’un cadre officiel de réclamation pst bac, l’exclusion des inspecteurs d’orientation du processus ».  Le Synapo-CI a rappelé au cours de cette cérémonie qu’elle ira au bout de ses doléances.

Raphaël TANOH                                                                                            

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 19/03/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité