Incitation au meurtre via facebook: Philippe Kouadio Yao condamné

Il avait appelé au meurtre des enfants de gendarmes après que des élèves à Mbahiakro (centre), protestant contre l’assassinat d’une jeune fille, aient incendié la brigade de gendarmerie de cette ville Philipe Kouadio Yao, interpelé le 8 mars a été condamné à 12 mois de prison ferme et une amende de 5 millions.

Présenté sur les écrans de chaines nationale il avait indiqué ne pas s’être « rendu compte de la gravité de ces propos » tout en souhaitant  qu’il « n’y ai pas d’actions en ce sens » après ces propos.  Présenté devant le tribunal correctionnel d’Abidjan,  l’accusé a été reconnu coupable puis écroué.

 

Une condamnation inédite en Côte d’Ivoire qui ouvre un nouveau chapitre sur le traitement des délits liés à l’utilisation des réseaux sociaux.

 


Malick SANGARÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 19/04/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Libérez la parole !

Libérez la parole ! La parole libère, dit l’adage, et, de plus en plus, les Ivoiriens la demandent. Non pas seulement sur les réseaux sociaux ou dans les bureaux et ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité