Incitation au meurtre via facebook: Philippe Kouadio Yao condamné

Il avait appelé au meurtre des enfants de gendarmes après que des élèves à Mbahiakro (centre), protestant contre l’assassinat d’une jeune fille, aient incendié la brigade de gendarmerie de cette ville Philipe Kouadio Yao, interpelé le 8 mars a été condamné à 12 mois de prison ferme et une amende de 5 millions.

Présenté sur les écrans de chaines nationale il avait indiqué ne pas s’être « rendu compte de la gravité de ces propos » tout en souhaitant  qu’il « n’y ai pas d’actions en ce sens » après ces propos.  Présenté devant le tribunal correctionnel d’Abidjan,  l’accusé a été reconnu coupable puis écroué.

 

Une condamnation inédite en Côte d’Ivoire qui ouvre un nouveau chapitre sur le traitement des délits liés à l’utilisation des réseaux sociaux.

 


Malick SANGARÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 13/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Pacte mondial sur la migration, et après ?

Le Pacte mondial sur la migration des Nations unies, qui a soulevé les critiques des nationalistes et des partisans de la fermeture des frontières, a été formellement appro...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité