Fonction publique : Quand les certificats de prise de service posent problème

Le ministère de la fonction publique insiste sur le respect du statut général de la fonction publique.

Le début d’année 2020 a été marqué par la mise des points sur les i au ministère de la Fonction publique. Du moins concernant la délivrance des certificats de prise de service, qui se faisaient sans prise de gant. Dans un communiqué, le directeur de cabinet du ministre de la Fonction publique, Oka Séraphin a interpellé les responsables d’administration publiques de ce que certains parmi eux délivraient des certificats à des agents alors que certains n’occupent aucun poste de travail. « Cette situation conduit au traitement du dossier de premier mandatement des intéressés sur la base des certificats délivrés sans lien avec l’occupation d’un poste de travail ».  Or, dit-il, l’article 61 du statut général de la fonction publique stipule qu’en contrepartie, le fonctionnaire a droit  à une rémunération. « En vu de sauvegarder les deniers public, je vous invite à ne délivrer des certificats de prise de service qu’aux fonctionnaires affectés dans vos département et qui ont effectivement pris service », a demandé Oka Séraphin.

Raphaël TANOH

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 20/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité