Rétention des notes : La COGEF-CI suspend son mot d’ordre

En assemblée générale le dimanche 2 juin, la coalition des syndicats du secteur éducation-formation de Côte d’Ivoire (COGEF-CI) a décidé de suspendre son mot d’ordre de la rétention des notes. Selon son porte-Parole,  Jean Yves Abonga, cette « suspension est valable durant 3 mois, bien qu’aucune de ses revendications n’a pas, pour l’heure trouvée solution. »

Toutefois, elle appelle tous les enseignants en lutte, à rendre dès lundi 03 juin, toutes les notes aux élèves, à calculer les moyennes et à tout mettre en œuvre pour prendre part aux travaux de fin d’année scolaire.

Par ailleurs, la COGEF-CI demande au  gouvernement de  faire preuve de responsabilité en apportant « rapidement » des solutions acceptables aux revendications sociales des enseignants ivoiriens,  en renforçant l’Etat de droit en Côte d’Ivoire par le respect du droit syndical et l’abandon immédiat et sans conditions des options répressives de l’exercice légale de ce droit et enfin reverser les salaires illégalement suspendus par l’autorité.

Cette décision syndicale intervient après les engagements pris par les nombreux médiateurs intervenants dans la crise sociale  qui oppose le gouvernement aux enseignants et les plaidoyers de la primature visant à apporter des solutions à leurs revendications.

 

Marie-Brigitte KOMONDI

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 28/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’après coronavirus

La crise inédite résultant de la pandémie du coronavirus devrait inciter les acteurs du monde globalisé à jeter les bases d’un « nouvel ordre mondial &ra...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité