Boundiali/ Projet ‘’Mangue-Quinte’’ La mairie aménage 40 hectares pour des jeunes chômeurs

Le conseil municipal de Boundiali, avec à sa tête, le maire Lassina Konaté, continue de dérouler ses solutions pour lutter contre la pauvreté. L’un de ses programmes, à savoir le projet agricole portant l’aménagement d’une superficie de 40 hectares pour y planter des mangues-Quinte, est entré depuis le vendredi 04 mai dernier, dans sa phase d’exécution. Ce jour, Yao Kouassi, Sous-Préfet central, qui avait à ses côtés, Kounadi Touré, 3ème adjoint au maire, a procédé au lancement de la première phase du projet. A savoir, l’installation de 40 jeunes dont des sans-emploi retenus dans la ville et de jeunes agriculteurs issus de villages rattachés à la commune. Soit un hectare par jeune engagé dans le projet à qui la collectivité dirigée par Lassina Konaté, fournit des barbelés de sécurisation du site. Cette étape va être suivie de celle de la remise à chacun jeune impliqué dans le programme de pépinières des plants de mangue-Quinte. La mairie, assure le maire Touré, qui représentait Lassina Konaté, veut « apporter un appui logistique aux populations cibles par la mise à disposition d’équipements de sécurisation des parcelles, et la mise à disposition des pépinières des plants qui seront cultivés et cibler des cultures pérennes qui engagent plusieurs générations, et rapportent des revenus substantiels aux jeunes ». La collectivité entend également sensibiliser et jeter les bases d’un développement durable en zone rurale, prenant en compte les problématiques environnementales et de réchauffement climatique. Mais aussi et surtout, jeter les bases d’un développement rural endogène susceptible de stabiliser les populations et accueillir par des activités agricoles et écologiques, des jeunes diplômés sans perspective d’emploi, tentés par l’immigration clandestine. « Il s’agit aussi de faciliter l’installation, la production et dans une prochaine étape l’organisation commerciale pour les produits, dans le but d’améliorer le revenu de base des jeunes agriculteurs et sensibiliser les jeunes sur les enjeux du développement durable, par l'initiation des jeunes exploitants à la reforestation (les 40 ha en verger de mangues- quinte), et la gestion de mini-vergers », clarifiait le maire Touré Kounady. Notons que l’objectif à terme de ce programme qui répond à la fois aux problématiques de lutte contre le chômage des jeunes, l’exode rural, l’immigration irrégulière, le développement durable et la lutte contre la pauvreté, vise l’aménagement de 200 hectares sous forme de mini-vergers au profit de 200 jeunes. Le maire Lassina Konaté, qui va remettre ce samedi 19 mai 2018, les plants de mangue-quinte aux 40 premiers bénéficiaires du programme, entend à cet effet, mener un lobbying auprès de partenaires au développement. 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 06/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel