Lutte contre le cancer du sein : Les médias se sont engagés

La deuxième édition des journées de mobilisation des médias contre le cancer (JMMC), s’est tenu les vendredi 19 et samedi 20 octobre 2018, autour du thème « Santé et sports » en présence de plusieurs membres du gouvernement ivoirien, dont le vice-président de la république de Côte d’Ivoire, M. Daniel Kablan Duncan.

Les acteurs des médias ivoiriens et étrangers se sont engagés lors de cette rencontre à œuvrer dans la lutte contre le cancer du sein à travers la signature d'une charte d'engagement. Initiée par Mlle Léah Guigui Muriel, présidente de « Échos Médias », une organisation réunissant des hommes et des femmes des médias nationaux et internationaux, ayant pour vocation d’aborder des sujets d’intérêt public.

« Depuis deux ans, nous poursuivons un idéal, celui de voir nos mères et nos filles s’épanouir dans leur féminité loin de la souffrance de leur corps », a indiqué le commissaire générale, Mlle Guiguin avant de préciser que 1223 femmes meurent chaque année en Côte d’Ivoire de cette maladie. « Ensemble au sein d’Echo Médias, les journalistes, les blogueurs, les youtubeurs, avons décidé de nous engager. Un engagement contre la mort. Un engagement pour la vie », ajoute-t-elle.

« En Côte d'Ivoire, le cancer du sein est le premier cancer chez la femme. Entre 2000 et 2012, le cancer du sein a connu une croissance considérable. Aujourd'hui, on dénombre 2248 nouveaux cas de cancer de sein en Côte d'Ivoire et dans 80% des cas, il est malheureusement découvert tardivement », a déploré le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan dans son allocution. Cependant, il s’est satisfait du travail réalisé par le gouvernement qui a mis en œuvre un programme hardi de lutte contre le cancer.

« Tous les vaccins inscrits dans le Programme élargi de vaccination (PEV) seront gratuits et obligatoires. Cette action permettra la protection de nombreuses jeunes femmes contre le cancer du col de l'utérus », a fait savoir le vice-président, avant d’annoncer dans la foulée, la construction d'un Centre régional de référence de radiothérapie et d'oncologie médical à Grand-Bassam d'un coût de 70 milliards FCFA qui couvrira toute l'Afrique de l'ouest.

Heureux de cette initiative, il n’a pas manqué de saluer la collaboration entre les médias et les acteurs de la santé, précisant que les journalistes par leurs écrits sont les mieux placés pour informer et sensibiliser contre le cancer du sein.

Avant lui, Léah Muriel Guigui, a dit sa gratitude au Ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement, M. Sidi Tiémoko Touré. "Nous tenons également à remercier notre ministre de tutelle, le ministre de la Communication et des Médias, M. Sidi Touré, pour son implication, son engagement dans cette cause, et du soutien accordé aux médias. Il n'a ménagé aucun effort pour nous accompagner", a-t-elle ajouté.

Le samedi 20 octobre, des séances de dépistage gratuites, des activités sportives et séance de formation des journalistes, ont meublé cette journée.

Anthony NAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 08/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel