Salon des infrastructures d’Abidjan: Les cimentiers de Côte d’Ivoire présentent une solution innovante pour des routes durables

A l’occasion de l’édition 2018 du Salon des infrastructures d’Abidjan (SIA)  qui s’est tenu di  8 au 10 novembre 2018,  dans la commune de Port-Bouët,  l’Association des producteurs de ciment de Côte d’Ivoire (APCCI) en a profité pour présenter aux professionnels et aux autorités compétentes une solution innovante pour un revêtement de qualité des routes ivoiriennes : le Béton Compacté Routier (BCR).

De l’exposé de l’expert international Hafed Ben Arab, il ressort que le Béton Compacté Routier (BCR ou RCC) est un béton sans affaissement, mis en place à l’aide d’un finisseur traditionnel et compacté par des rouleaux vibrants. A la différence des routes classiques, les routes en bétons sont d’une rigidité  et ne se dégradent pas avec les variations de température. Ce qui leur confère une grande durabilité. Selon l’expert, la Côte d’Ivoire dispose d’une belle roche ; c’est donc une opportunité à saisir pour choisir le BCR, notamment avec les 10 millions de tonnes de ciments produites annuellement par les cimentiers. Par ailleurs, selon une étude citée par l’expert, la route en béton coute 30% moins cher par rapport à une route classique. A titre comparatif, la route en béton coûte 1,3 million d’euros au kilomètre tandis que la route enrobée revient à 1,6 million le kilomètre.  Des résultats obtenus en prenant en compte le coût des matériaux vendus en Côte d’Ivoire.

Pour sa part, le président de l’APCCI Xavier Saint-Martin Tillet, a loué les qualités de la route en béton, qui ont déjà fait leur preuve dans plus d’une soixantaine de pays au nombre desquels la Côte d’Ivoire et Madagascar. « En tant que cimentier, nous souhaitons développer des solutions pour améliorer la construction des bâtiments et des infrastructures mais aussi contribuer durablement à la réduction du coût de ces infrastructures. Et dans le coût de ces infrastructures nous entendons que les coûts de construction doivent être compétitifs et efficaces mais nous entendons aussi le coût de maintien de ces infrastructures de sorte qu’elles offrent un service durable », a-t-il indiqué.

Liliane N'GUESSAN

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 10/01/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’Afrique a-t-elle tourné le dos aux putschs ?

Les coups d’État peuvent-il encore prospérer en Afrique ? Si l’armée zimbabwéenne a obtenu par force la démission de Robert Mugabe en 2017, les arch...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye