Lutte contre le trafic d’espèces protégées : 17 trafiquants écroués

Le bilan de la lutte contre le trafic d’espèces protégées en Côte d’Ivoire au cours de l’année 2017 a été globalement satisfaisant. Les autorités ivoiriennes en partenariat avec EAGLE-Côte d’Ivoire, ont ainsi pu mettre la main sur 17 trafiquants d’animaux protégés.

   De mai à décembre 2017, quatre opérations majeures ont été conjointement  menées par le ministère en charge de la protection des espèces menacées et des services de EAGLE-Côte d’Ivoire dans la capitale économique Abidjan.  Des opérations qui ont abouti à l’arrestation de dix-sept trafiquants majeurs mis à la disposition de la justice.

 Ce sont au total, 3000 kg d’écailles de pangolin, près de 100 kg d’ivoire et 230 objets sculptés en ivoire et autres dérivées d’espèces protégées qui ont été saisies. Selon l’ONG internationale, ces saisies sont estimées à près d’une centaine de million de francs CFA. Elle se dit très enthousiaste quant au bilan de cette année 2017.

Pour l’organisation de défense contre le trafic d’espèces protégées,  le laxisme des lois fauniques dans le pays demeure une préoccupation. Si les lois restent flexibles les trafiquants ne baisseront pas les bras en dépit des condamnations. Et par ricochet, la lutte de tous sera vaine a regretté le Coordinateur du Projet EAGLE-Côte d’Ivoire, Rens ILGEN.     

 Présent dans neuf pays d’Afrique, le réseau EAGLE a permis l’arrestation de plus de deux mille (2000) trafiquants opérant dans le trafic d’espèces intégralement protégées.

Fatoumata DOUMBIA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 24/05/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Plaidoyer pour nos hôpitaux !

Alors que cette semaine nous nous intéressons à la politique des soins gratuits, la mort d’une enseignante à l’hôpital de la commune de Koumassi est venue remett...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité