« L'attiéké », bientôt une appellation contrôlée

Le Conseil des ministres du mercredi 3 août 2016 a adopté une communication relative à la protection juridique internationale de l'appellation "Attiéké", ainsi que son mode de production.

Selon le porte-parole du gouvernement, M. Bruno Nabagné Koné, les raisons de cette décision sont dues à la notoriété de ce met typiquement ivoirien, qui tend à se développer de façon importante hors de la Côte d’Ivoire, et à être commercialisé sous la même appellation par des pays qui utilisent une partie seulement du processus de mise en œuvre en terre d’Eburnie.

Face à cette situation, le conseil a instruit le ministre de l’Industrie et des Mines, ainsi que l’ensemble des ministères concernés, à l’effet de prendre les dispositions nécessaires pour assurer la protection juridique internationale de l’appellation « Attiéké » ainsi que de son mode de production. Cette denrée à base de manioc, devenue rare dans les assiettes des Ivoiriens depuis quelques temps, sera encore plus valorisée à l’international.

Notons que l’ « Attiéké » est commercialisé dans certains pays d’Europe sous forme de granulés qui, une fois réchauffés, donnent un bon plat. Ce produit est très prisé et fait partie intégrante des habitudes alimentaires des ménages ivoiriens. Il est la plus part du temps accommodé à toutes les sauces et grillades. Mais beaucoup préfèrent le consommer avec du poisson thon frit communément appelé « Garba ».

 

Anthony Niamké

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel