Lutte contre la migration irrégulière: La formation professionnelle comme piste de solution

Le Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle est engagé dans la lutte contre la migration irrégulière à travers sa structure, l’Agence Nationale de la Formation Professionnelle (AGEFOP). L'AGEFOP, experte en ingénierie et formation, a initié une session de formation à l’attention de 90 ex-migrants de retour en Côte d’Ivoire. Cela,  en vue de leur réinsertion dans le tissu socio- économique ivoirien. Cette formation est le fruit d’une coopération entre l’Organisation Internationale pour l’Immigration (OIM) et le Secrétariat d’Etat.  Cet atelier marque le début d’une série de formation destinée à plus de 700 migrants. Ces femmes et ces jeunes venus récemment de la Libye ont été instruits en entrepreneuriat et en comptabilité simplifiée. Monsieur Guitty Laurent, chargé de programme à l’OIM, a exhorté les migrants de retour au pays à s’impliquer véritablement dans le succès de cette formation et à se l’approprier. Il s’est dit rassuré quant à la qualité de la formation qui sera dispensée par l’AGEFOP. Monsieur Bamoudien Traoré, directeur de l’AGEFOP a exprimé toute sa gratitude à l’OIM pour la confiance placée en sa structure. Il n’a pas manqué d’inviter ces jeunes  à croire aux potentialités de la Côte d’Ivoire, aux actions initiées par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara et son gouvernement pour lutter contre le chômage.

Fatoumata Doumbia

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/02/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Ecouter la voix du peuple !

Sous la pression des acteurs économiques, le gouvernement ivoirien a décidé d’abandonner certaines dispositions décriées de la Loi de finances adopté...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité