Fêtes : le noël des enfants déshérités

Cette année encore, les enfants déshérités seront la priorité des âmes généreuses en cette fête de Noel.

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de faire plaisir aux enfants en leur offrant des cadeaux. À 10 jours de Noël, quelles sont les actions menées au profit des enfants déshérités ?

Comme chaque année, les fêtes de fin d’année riment avec joie et bonheur, surtout chez les tout petits, pour qui décembre est synonyme de cadeaux et de surprises. Cette année encore, les enfants déshérités ne seront pas en reste, car de nombreuses bonnes volontés ont décidé de faire parler leur cœur.

Opération générosité

« Noël est devenu une fête universelle marquée par son attachement à l’enfant. C’est le jour des cadeaux, mais encore le jour de la compassion pour les plus démunis», affirme Hubertine Kouadio, initiatrice du « Festival du père Noël », prévu le 24 décembre à Abidjan. Il s’agira de réunir en un seul endroit des enfants de divers horizons et de permettre aux plus défavorisés de recevoir un cadeau.

À l’orphelinat des jeunes filles de Grand-Bassam, la joie sera également au rendez-vous. Un arbre de Noël sera organi- Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de faire plaisir aux enfants en leur offrant des cadeaux. À 10 jours de Noël, quelles sont les actions menées au profit des enfants déshérités ? sé avec l’appui de personnes généreuses, pour faire oublier aux pensionnaires leur solitude. Pareil du côté de l’Association pour la réinsertion des enfants par une éducation adaptée (AREEA), structure en charge de l’école « La page blanche », qui accueille des enfants et des jeunes souffrant de déficience intellec- tuelle ou autistes. « L’année dernière, des entreprises et des personnes de bonne volonté nous ont accompagnés en offrant des cadeaux aux enfants. Nous espérons que cette année, les choses seront encore plus agréables», confie mademoiselle Assamoi, l’une des responsable de cette école. Pour l’heure, elle fait juste savoir qu’un arbre de Noël est prévu pour le 20 décembre au sein de l’école. D’autres organisations non gouvernementales agissant en faveur des enfants déshéri- tés comptent emboîter le pas à ces différentes structures. C’est le cas de l’ONG de Pamela Agbodan, « Donnemoi ta main », dans la région de San Pedro. L’année dernière, environ 300 enfants ont été couverts de présents, et l’opération sera reconduite en 2016. Par ailleurs, le groupe Magic System, à travers sa fondation, fera parler son cœur avec un arbre de Noël et des dons de matériels à plusieurs centres pour enfants déshérités.

Anthony NIAMKÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel