Lutte contre le trafic d’espèces protégées : un trafiquant majeur arrêté

Fin de parcours pour le bras droit du trafiquant international vietnamien Tran Van Tu. Moussa Ouédraogo a été mis aux arrêts mercredi 21 mars 2018 à San Pédro, quartier Bardot par des unités de lutte contre la criminalité transnationale organisée, (UCT), avec l’assistance technique du projet EAGLE-Côte d’Ivoire.

Cette arrestation fait suite à plusieurs jours de filature. D’après les sources proches du dossier, l’homme âgé de quarante-trois ans serait un des trafiquants majeurs du réseau criminel international démantelé en janvier dernier. Il était chargé de dissimuler les ivoires dans les bûches de bois avant de les mettre dans les conteneurs pour leur exportation sur le marché asiatique. Entre le 28 septembre 2016 et le 6 décembre 2017, près de 1500kg d’ivoires avaient été saisis par les autorités vietnamiennes et cambodgiennes. D’après ces autorités, ces ivoires provenaient du port de San Pédro (Côte d’ivoire).

Les défenses d’éléphants avaient été découvertes dans des bûches de bois, refermées avec de la cire. Un mode opératoire portant la signature du trafiquant et de ses camarades arrêtés en janvier dernier. L’homme avait fui la Côte d’Ivoire pour son pays d’origine le Burkina Faso au moment où ses acolytes tombaient dans les mailles du filet des agents de l’UCT à Abidjan. Sa base étant à San Pédro, le trafiquant a regagné la ville balnéaire il y a peu.

C’est un grand coup que viennent encore de réaliser les autorités ivoiriennes avec l’appui technique de EAGLE-Côte d’ivoire, organisation spécialisée dans la lutte contre le trafic d’espèces protégées. « Il se cachait depuis janvier, et les autorités viennent de le prendre, je suis satisfait de cette arrestation. Celle-ci démontre encore une fois que les autorités ivoiriennes sont déterminées à nous accompagner dans la lutte acharnée contre ce trafic » s’est réjoui Rens Ilgen, coordinateur du projet EAGLE-Côte d’Ivoire.

Pour rappel, entre le 18 et le 21 janvier dernier un réseau criminel international opérant dans le trafic illicite de l’ivoire, avec à sa tête le vietnamien Tran Van Tu, et cinq autres de ses complices, avait été arrêtés dans l’opération « Stop à l’ivoire »  à Abidjan avec 469 kg d’ivoire et 578 kg d’écailles de pangolin. Des armes de poing avaient été également saisies. Depuis, ils ont été transférés à la maison d’arrêt et de correctionnelle d’Abidjan (MACA) où leur dossier est en cours d’instruction.

Fatoumata Doumbia

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 19/04/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Libérez la parole !

Libérez la parole ! La parole libère, dit l’adage, et, de plus en plus, les Ivoiriens la demandent. Non pas seulement sur les réseaux sociaux ou dans les bureaux et ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité