Dimbokro : 450 travailleurs d'OLAM bientôt à la rue

Quelques 450 employés sur les 1 300 que compte la société Olam, spécialisée dans la transformation de la noix de cajou, seront remerciés ce mois de juillet, à la suite de la mécanisation de l’unité de production. La mécanisation va occasionner la fermeture de la section épluchage et la réduction du personnel d’une deuxième section, a expliqué le chef d’agence de RMO, Irié Youan Bi, partenaire du groupe Olam dans la gestion des ressources humaines, cité par l’AIP. Selon lui, ce licenciement est d’ordre économique. Il intervient pour alléger les charges liées à l’application du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et au prix d’achat bord champs de l’anacarde, afin de permettre à l’entreprise d’être plus rentable. Cette décision, qui sera annoncée officiellement le 22 juillet, serait la plus raisonnable. « Continuer ou fermer l’usine. De deux maux, il fallait choisir le moindre mal », a conclu M. Youan.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 22/02/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Signaux dangereux !

Il y a peu, la petite ville d’Azaguihé, scindée géographiquement en deux avec d’un côté les autochtones et de l’autre les allogènes, nous off...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité