Le sud comoé veut renouer avec les cultures maraîchères

Les planteurs de la région du Sud Comoé, qui ont abandonné les cultures maraîchères au profit des cultures pérennes telles le café, le cacao, le palmier à huile, l’ananas et l’hévéa, veulent revoir leur politique agricole. Avec l’organisation non gouvernementale « ADRA-Côte d’Ivoire », ils viennent de lancer dans le village d’Assouba, à l’entrée de la ville d’Aboisso, un projet pilote de culture et de production de produits maraîchers. À Bonoua, la coopérative des producteurs de vivriers du Sud Comoé (Coprovisudco), a réuni ses membres à l’occasion d’un atelier pour les sensibiliser sur la nécessité d’une culture intensive desdites produits, avec pour objectif de produire le maximum de tubercules et de bananes, en alternance, sur de petits espaces. Au mois de novembre, date de la première récolte, les nouveaux producteurs de maraîchers de cette région devraient profiter des retombées issues de la vente de leurs productions. Avec pour bénéfice essentiel, l’amélioration de leurs conditions de vie.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 22/02/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Signaux dangereux !

Il y a peu, la petite ville d’Azaguihé, scindée géographiquement en deux avec d’un côté les autochtones et de l’autre les allogènes, nous off...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité