Vacances 2016 : des activités à la carte

Beaucoup s’adonnent à la pratique sportive sur place, faute de moyens.

Les grandes vacances ont démarré. Colonies de vacances, voyages linguistiques, activités culturelles et sportives, job de vacances, chacun essaie, à sa manière, de meubler cette période avant la rentrée des classes.

Abou Diomandé 17ans est admis en classe de 1ère au lycée Nan- gui Abrogoua d’Adjamé. Il s’apprête à participer à un tournoi de Maracaña, communément appelé « comité», organisé dans son quartier des 220 logements. Pour lui, les grandes vacances seront essentiellement sportives. « Je n’aime pas voyager pendant les vacances, je préfère rester au quartier à jouer au foot avec mes amis », explique-til. Egalement élève au Lycée municipal d’Adjamé, Clarisse Kassi 19ans attend impatiemment les résultats du baccalauréat pour se rendre à SanPedro, comme elle l’a toujours fait pendant cette période de congés. « Ma mère se trouve là-bas, et je vais la rejoindre chaque année», indique t-elle. D’autres jeunes ont décidé de décompresser, du mieux qu’ils le peuvent, avant la reprise des classes prévue pour le mois de septembre. Tel n’est pas le cas de la petite Gertrude Amon, qui vient de réussir l’examen du BEPC. En guise de récompense, ses parents ont décidé de lui offrir un séjour linguistique au Ghana, afin de parfaire son anglais, elle qui espère être orientée en série littéraire. Jean-Yves Koulaï 20ans à Cocody, a lui choisi de s’éclater du mieux qu’il le peut. Avec des amis, il compte faire des virées en boîte de nuit, et jouir des concerts qui seront programmés : « Les vacances sont faites pour s’amuser, je compte donc en profiter pleinement ! », confie t-il.

Préparer la rentrée
De fait, il n’est pas donné à tous les jeunes de s’offrir les vacances qu’ils souhaitent. Limités qu’ils sont par les moyens dont disposent leurs parents, les uns et les autres s’offrent des activités à la carte. Marius Danho, 23ans dont l’année scolaire a été perturbée par des tranches impayées des frais de scolarité, a décidé de mettre à profit ses vacances pour réunir quelques moyens financiers. « J’ai choisi de vendre des vêtements pour me faire un peu d’argent et aider mes parents lors de la prochaine rentrée des classes », explique t-il. D’autres élèves ont également opté pour les cours de vacances, afin de mieux se préparer pour la ren- trée des classes, qui approche déjà à grands pas.

Anthony NIAMKÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel