Saison des pluies : Ciblage des zones à risques sur fond de Covid-19

Contrairement aux campagnes précédentes, cette année la lutte pour le dépeuplement des zones à risques en saison des pluies a pour seule arme la sensibilisation. Du moins pour l’instant. Dans un contexte où le coronavirus capte l’attention et mobilise toutes les ressources, les autorités comptent sur une prise de conscience. 

En prévision de la saison des pluies, la ministre de l'Assainissement et de la salubrité, Anne-Désirée Ouloto, accompagnée de responsables de l'Office national de l'Assainissement et du drainage (ONAD), a lancé mi-mai un appel aux populations installées dans les zones à risques : il faut quitter les lieux pendant qu’il est encore temps. De son côté, la Société d'exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (SODEXAM) annonce de fortes pluies cette année. Les zones en proie aux inondations, selon la SODEXAM, sont les communes de Cocody (Est), Abobo (Nord), Yopougon et Attecoubé (Ouest). La population semble avoir pris conscience de la situation, comme en témoigne Gaoussou Drabo, chargé de la Communication de la chefferie de Mossikro. « Depuis la destruction des maisons construites dans les zones à risques, nous veillons à ce que personne ne viennent se réinstaller », explique-t-il. À l’entendre, Mossikro n’a plus eu de morts en saison des pluies après la mise en place du Comité de surveillance du quartier, en 2016.

Collimateur Dans le collimateur, des quartiers comme Agban-Attié, Attécoubé 3 et Santé 3. « Nous ne pouvons pas prendre la Covid-19 comme prétexte pour baisser la garde. Il vaut mieux prendre des mesures sécuritaires, même si elles sont impopulaires, plutôt que de déplorer des morts. Demain, les gens nous donneront raison », explique Salif Coulibaly, l’adjoint au maire d’Attécoubé. Toutefois, la mairie n’a encore déployé aucun dispositif pour un quelconque déguerpissement. Idem à Cocody et à Yopougon, où la pluie a causé des morts l’année dernière. On sensibilise pour le moment. Les autorités comptent également sur la construction d’ouvrages d’assainissement et d’ouvrages de régulation et de drainage des eaux de pluies, comme dans la commune de Cocody . Lors d’une récente visite de terrain, Anne-Désirée Ouloto a passé en revue le barrage de crue de Génie 2000 et son ouvrage aval, ainsi que les travaux d'élargissement du canal de la rue Ministre, du quartier Allabra et le chéneau du quartier Riviera Golf, qui a été curé. « L'objectif du gouvernement est de faire en sorte que nous n'ayons pas de situations dramatiques ». En attendant les grandes pluies, vive la sensibilisation.

Raphaël TANOH

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 09/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité