Agboville : le préfet interpelle des cadres

Le préfet de la région de l’Agnéby-Tiassa, Anatole-Privat Bako Digbé, a interpelé des cadres de cette région qui selon lui, mènent des actions visant à déstabiliser des chefs traditionnels. À en croire le préfet, ces actions sont de plus en plus récurrentes depuis l’adoption de la loi sur le sta- tut des rois et chefs traditionnels. Il a ainsi rappelé les « chefs de villages, garants de la stabilité des villages, les chefs de terres, gardiens de la tradition, des us et coutumes, et les cadres qui impulsent le développement », à plus de responsabilité dans la préservation de la paix et de la cohésion sociale. Pour lui, en agissant ainsi, ces cadres n’hésitent pas à fouler au pied les us et coutumes qui régissent les questions de succession des chefs de village. « La tradition ne doit pas être un supermarché où l’on vient se servir à la carte », a-t-il conclu.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel