Agboville : le préfet interpelle des cadres

Le préfet de la région de l’Agnéby-Tiassa, Anatole-Privat Bako Digbé, a interpelé des cadres de cette région qui selon lui, mènent des actions visant à déstabiliser des chefs traditionnels. À en croire le préfet, ces actions sont de plus en plus récurrentes depuis l’adoption de la loi sur le sta- tut des rois et chefs traditionnels. Il a ainsi rappelé les « chefs de villages, garants de la stabilité des villages, les chefs de terres, gardiens de la tradition, des us et coutumes, et les cadres qui impulsent le développement », à plus de responsabilité dans la préservation de la paix et de la cohésion sociale. Pour lui, en agissant ainsi, ces cadres n’hésitent pas à fouler au pied les us et coutumes qui régissent les questions de succession des chefs de village. « La tradition ne doit pas être un supermarché où l’on vient se servir à la carte », a-t-il conclu.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 10/01/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’Afrique a-t-elle tourné le dos aux putschs ?

Les coups d’État peuvent-il encore prospérer en Afrique ? Si l’armée zimbabwéenne a obtenu par force la démission de Robert Mugabe en 2017, les arch...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye