UGTCI : le camp Adeh Mensah réclame les clés

Après quatre ans de conflit judiciaire suite au congrès de septembre 2012 qui a vu l’élection de Joseph Ebagnérin à la tête de l’Union générale des travailleurs de Côte d’Ivoire (UGTCI), le camp Adé Mensah a présenté le 19 juillet une décision de la Cour suprême à la presse. Datée du 12 mai 2015, elle annule le 8ème congrès de l’UGTCI, donnant les pleins droits à Adé Mensah, élu depuis le 7ème congrès, pour présider aux destinées de cette centrale syndicale. « Que chacun se soumette à l’exécution de cette décision de la plus haute juridiction», a commenté Suzanne Vléi, secrétaire générale adjointe de l’UGTCI tendance Adé Mensah.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 21/03/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle « Génération sacrifiée » ?

Dans les premières heures du multipartisme, l’école avait été utilisée afin de maintenir la pression sur les dirigeants. Les élèves et étu...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye