Mortalité maternelle : l’État mise sur le planning familial pour endiguer le fléau

L’ONG Social Justice a initié un atelier de présentation de la politique de planification familiale aux acteurs étatiques, techniques et société civile dans le cadre des consultations pour l’élaboration du PAN OGP 2018- 2020, le 4 juillet 2018  Abidjan.

Les objectifs spécifiques de cet atelier sont entre autres, informer les acteurs autour de la politique de planification familiale en Côte d’Ivoire, présenter les avancées et les obstacles dans la mise en œuvre du programme et recueillir les recommandations des acteurs en vue de faire des propositions concrètes pour la réalisation du PAN OGP 2018-2020.

La Côte d’Ivoire entend remettre la planification familiale au cœur de son programme de lutte contre le taux élevé de mortalité maternelle. Cette volonté politique s’est traduite ces dernières années par une augmentation de la mobilisation du financement alloué en faveur de la planification familiale. 400 millions de francs avaient été dégagés en 2016 pour l’achat de produits contraceptifs destinés aux usagers. L’objectif visé par l’État est de faire passer le nombre d’utilisatrices de méthodes contraceptives modernes à 514 000 personnes d’ici à 2020.

Malick SANGARÉ  

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 19/07/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité