BTS 2016 : Dur, dur pour les candidats !

À la veille des épreuves orales, des étudiants avaient bruyamment manifesté le 15 juillet, afin de réclamer leur convocation pour les épreuves orales et écrites du Brevet de techniciens supérieur (BTS). Une situation qui avait entraîné un cafouillage au premier jour des épreuves orales dans plusieurs centres d’examens.

Le président du comité d’organisation de ces examens, le docteur AbdoulKarim Maiga, avait alors rassuré les candidats, les invitant à garder leur calme. « Tous les candidats seront reçus pour les épreuves orales », avait-il lancé.

Rebelote pour les épreuves écrites, qui ont débuté ce lundi 22 août, avec des heures de retard dans plusieurs centres d’examens. Si dans certains centres, des copies d’épreuves n’étaient pas disponibles à temps, pour d’autres, il manquait des stickers d’identification à code-barres des candidats.

À ces disfonctionnements, s’ajoutent l’absence ou le retard de certains membres du secrétariat et des surveillants. Alors que les épreuves devaient débuter à 7h30, les centres les plus chanceux ont débuté à 8h30, quand d’autres ont dû attendre jusqu’à 10h00. Une situation qui a conduit des centres à débuter la seconde épreuve à 18h45, au lieu de 14h00, l’heure initialement prévue.

Pour cette année, un peu plus de  46 000 candidats sont répartis dans 87 centres, dont 72 à Abidjan et 15 à l’intérieur du pays. Les résultats sont prévus pour le 28 septembre prochain.

 

Ouakaltio Ouattara

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 17/05/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Plaidoyer pour nos hôpitaux !

Alors que cette semaine nous nous intéressons à la politique des soins gratuits, la mort d’une enseignante à l’hôpital de la commune de Koumassi est venue remett...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité