Un enfant sur trois souffre de malnutrition et de retard de croissance

Selon les chiffres officiels, un tiers des enfants dans le monde souffre de malnutrition et de retard de croissance. Des chiffres révélés à la clôture d’une formation du programme post-universitaire en nutrition pédiatrique (PGPN) à laquelle 53 professionnels de la santé ont participé le 20 novembre à l’espace Latrille Event.

Selon Serge DZEUKOU, responsable de l’Institut Nestlé Nutrition Afrique Centrale et Ouest (NNIA), institut qui soutient le PGPN, 106 professionnels de la santé ont déjà  reçu leurs parchemins et 5000 autres pourront bénéficier de la formation à la longue. Présent à cette cérémonie, le Docteur René OKA, Directeur du Programme National de Nutrition, représentant le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique à relever les efforts consentis par le Gouvernement ivoirien dans le domaine de la nutrition et n’a pas manqué de saluer l’initiative. Des conférences animées par d’éminents professeurs d’universités dans le domaine ont constitué les temps forts de cette rencontre.

Cette formation en ligne, financée par l’Institut Nestlé Nutrition Afrique, a pour vocation d’améliorer les connaissances et les compétences des professionnels de la santé dans le domaine de la nutrition. Ainsi, des médecins-pédiatres ont été formés sur le rôle de la nutrition dans la croissance optimale et l’immunité, la gestion de la diversification alimentaire, les déficiences en micronutriments, la gestion nutritionnelle de la diarrhée chez les enfants, et l’obésité. Il est prévu de restituer ces enseignements auprès de milliers de professionnels de la santé infantile supplémentaires sur les trois prochaines années.

L’objectif de cette formation est d’outiller les médecins pour qu’ils puissent mieux conseiller les parents sur les pratiques et comportements alimentaires à adopter pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques de l’enfant. Il doit permettre d’améliorer les indicateurs liés à la nutrition et à la santé dans le pays. En Côte d’Ivoire, le statut nutritionnel des populations en général, et des enfants en particulier, reste préoccupant.

Satou DAHOUE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 08/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel