Journée mondiale de la femme: Sehinabou Doukouré et Patricia Zoundi Yao partagent leur expérience de réussite

« Ces femmes qui s’imposent dans les métiers dits d’hommes », tel était le thème de la rencontre tenu le jeudi 15 mars à Abidjan dans le cadre des Afterworks de Regus et de son évènement intitulé « Women’s work ». Une initiative qui s’inscrit dans la continuité de la célébration de la journée internationale de la femme tenu le 8 mars dernier et qui se veut promouvoir davantage l’autonomisation de la femme.

Mme Patricia Zoundi Yao, directrice générale de Quick Cash Côte d’Ivoire et Mme Sehinabou Doukouré, architecte, directrice générale du cabinet YSD, les invités de cette rencontre, ont partagé avec le public venus nombreux, leurs brillants parcours jonchés d’embuches et comment elles ont pu s’imposer dans leurs différents corps de métiers où les femmes sont une minorité.

« L’architecture est un métier passionnant mais qui demande d’avoir du cœur. En tant que métier d’homme, nous les femmes architectes, nous le faisons tout en restant féministe », s’est exprimé Mme Doukouré par ailleurs première femme Présidente de l’ordre des architectes de Côte d’Ivoire. Déplorant le nombre insuffisant d’architecte en Côte d’Ivoire et le manque criard d’école d’architecture, elle a invité les populations souhaitant se bâtir un toit, de s’attacher les services d’un architecte, car dit-elle, il est le seul à pouvoir réaliser leur rêve. « Aux femmes et aux jeunes filles, battez-vous ! Il faut avoir de la rigueur, savoir ce que vous voulez dans la vie. Ne vous laissez pas influencer ou imposer ce que vous voulez faire, car vous avez du potentiel. La seule chose qui paie, c’est le travail », a-t-elle conseillé.

À sa suite, Mme Zoundi Yao, a livré elle aussi un message à l’endroit des jeunes filles ivoiriennes, les invitant à s’imprégner du combat de nos mères qui ne sont pas restées inactives. « Il ne faudrait pas qu’elles hésitent à s’orienter dans des secteurs dits d’homme car il n’y a aucun secteur réservé aux hommes », a-t-elle relevé.

Bénéficiant du partenariat du Réseau des femmes du secteur minier de Côte d’Ivoire, les Afterworks de Regus se dérouleront jusqu’à la fin du mois de mars, en faisant la part belle à des femmes qui sont des modèles de réussite.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 13/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité