RDC - Rwanda : Des tensions toujours vives

Les relations entre la République démocratique du Congo et le Rwanda sont au plus bas depuis plusieurs jours avec l’expulsion de l’ambassadeur rwandais par les autorités congolaises, alors que les combats font rage entre l’armée congolaise et les rebelles du M23.

Le ministre angolais des Relations extérieures, António Téte, a rencontré le Président rwandais Paul Kagame lundi après-midi. La rencontre entre les deux dirigeants intervient quelques jours après que les rebelles du Mouvement du 23 mars (M24) aient pris le contrôle de plusieurs villes stratégiques dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC). Selon la présidence rwandaise, le haut diplomate angolais était porteur d'un message du président Jão Lourenço, qui préside actuellement la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs. Cette visite intervient après que le chef de l'État sénégalais, Macky Sall, Président en exercice de l'Union africaine, et Moussa Farki Mohamat, qui dirige la Commission de l'UA, aient exprimé leur soutien total à la Feuille de route de Luanda visant à normaliser les relations entre la RDC et le Rwanda. Les deux pays sont à couteaux tirés sur le plan diplomatique depuis que le groupe rebelle M23 a repris les combats contre les troupes congolaises dans l'Est du pays, près de la frontière rwandaise. La RDC a expulsé le 29 octobre l’ambassadeur rwandais. Une décision que le Rwanda a regrettée, estimant « que le gouvernement de RDC continue de faire porter au Rwanda la responsabilité de ses propres échecs de gouvernance et de sécurité ». Les autorités rwandaises ont également annoncé avoir placé en alerte leurs forces de sécurité à la frontière avec la RDC.

Accusations mutuelles

Un rapport confidentiel de l’ONU, sorti dans la presse en août, pointait une implication du Rwanda auprès du M23 et, lundi, le Porte-parole du Département d’État américain Ned Price a clairement évoqué « l’aide apportée par les forces de défense rwandaises au M23 ». Le Rwanda dément et accuse en retour la RDC, qui nie elle aussi, de collusion avec les Forces démocratiques de libération du Rwanda, un mouvement de rebelles hutu rwandais dont certains sont impliqués dans le génocide des Tutsi en 1994. La tension entre les deux pays est au plus haut. Le 31 octobre, à Goma, dans l’Est de la RDC, plusieurs manifestants ont brûlé des drapeaux rwandais et dénoncés ce qu’ils considèrent comme une agression du Rwanda. Les manifestants se sont dirigés vers ce qui est appelé la « grande barrière », un poste-frontière entre la RDC et le Rwanda, avant d'être dispersés par la police congolaise à coups de gaz lacrymogènes.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 26/01/2023
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Pour les humains et pour la planète

La 27ème édition de la Conférence annuelle des Nations unies sur le Climat, la COP27, s'est ouverte il y a quelques jours à Sharm El Sheikh, en Égypte. ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink Backlinks Checker backlink sales betpas restbet supertotobet mersin escort canlı bahis gaziantep escort Viagra 100 mg fiyat Kamagra Jel fiyat Cialis 20 mg fiyat kalpli sigara marlboro double fusion captain black tekirdağ escort balıkesir escort çanakkale escort

cialis eczane fiyatları

penis sertleştirici ilaçlar ve isimleri

penis sertleştirici hap çeşitleri

degra

lifta

viagra

kamagra jel

cialis fiyat

cialis

viagra fiyat

viagra

Ankara Escort Ä°zmir Escort Antalya Escort Samsun escort Ankara escort Antalya escort