France : Le Sénat approuve l'article sur le recul de l'âge de départ à 64 ans

Le Sénat dominé par la droite a adopté mercredi soir, au terme d'une vive bataille de procédure avec la gauche, l'article clé du projet de réforme des retraites portant de 62 à 64 ans l'âge légal de départ en retraite en France.

C'est une mesure-phare, rejetée par une large majorité de Français, selon tous les sondages d'opinion. Le Sénat, dominé par la droite, a approuvé dans la nuit du mercredi au jeudi 9 mars l'article 7 du projet de réforme des retraites qui prévoit de reculer l'âge légal de départ à la retraite de 62 ans à 64 ans. L'article 7 du projet de loi de financement rectificative de la Sécurité sociale a été adopté avec 201 voix pour et 115 contre, sur 345 votants.

Porte close d'Emmanuel Macron aux syndicats  L'intersyndicale, qui veut continuer à mettre la pression avec une nouvelle mobilisation samedi et la multiplication des actions, a demandé à être reçue en urgence par le chef de l'État pour qu'il retire sa réforme.   « La porte du ministre du Travail, Olivier Dussopt, reste toujours ouverte » leur a répondu mercredi la Première ministre au Sénat, assurant que le gouvernement est toujours prêt et ouvert au dialogue, et que c'est dans la concertation et dans le dialogue que ce texte a été construit. Plus tôt, le porte-parole du gouvernement Olivier Véran avait expliqué que le président de la République respectait les institutions (...) aujourd'hui, c'est le temps parlementaire qui a cours. « Ce serait une erreur si le président recevait" les syndicats, qui « veulent repersonnaliser le débat autour de 'pour ou contre le président », a estimé une source gouvernementale.

Emmanuel Macron, qui avait fait de la réforme un pilier de son programme présidentiel, est resté en retrait depuis sa présentation début janvier, laissant la Première ministre et son gouvernement en première ligne.

Élisabeth Borne compte sur un vote des Républicains pour éviter d'utiliser le 49.3 (adoption d'un texte sans vote), qui serait perçu comme un passage en force. D'autant que, de l'aveu même d'Olivier Véran, le projet « n'emporte pas l'adhésion d'une majorité de Français ». C'est pourquoi Emmanuel Macron devra « reformuler un projet pour le pays » et ainsi « ouvrir une page nouvelle »du quinquennat à l'issue de la réforme des retraites, a jugé mercredi le président du MoDem François Bayrou.

Le gouvernement espère ainsi obtenir rapidement une première victoire avec le vote par la chambre haute de l'ensemble du texte d'ici la date butoir de dimanche. Devrait alors s'ensuivre une commission mixte paritaire réunissant plusieurs sénateurs et députés. S'ils s'accordent sur un texte, l'adoption définitive de la réforme pourrait intervenir le 16 mars. Faute d'accord, l'Assemblée nationale aura le dernier mot avec le risque de devoir mettre en œuvre sa réforme contestée par ordonnances en l'absence de validation par les députés.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 30/03/2023
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Pour les humains et pour la planète

La 27ème édition de la Conférence annuelle des Nations unies sur le Climat, la COP27, s'est ouverte il y a quelques jours à Sharm El Sheikh, en Égypte. ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink Backlinks Checker backlink sales betpas restbet supertotobet mersin escort canlı bahis gaziantep escort Viagra 100 mg fiyat Kamagra Jel fiyat Cialis 20 mg fiyat kalpli sigara marlboro double fusion captain black tekirdağ escort balıkesir escort çanakkale escort

cialis eczane fiyatları

penis sertleştirici ilaçlar ve isimleri

penis sertleştirici hap çeşitleri

degra

lifta

viagra

kamagra jel

cialis fiyat

cialis

viagra fiyat

viagra

Ankara Escort Ä°zmir Escort Antalya Escort Samsun escort Ankara escort Antalya escort