Mamba Fofana : Transformer les graines oléagineuses

L’agro-transformation est devenue en l’espace de quelques années un secteur qui permet de lutter efficacement contre le chômage des jeunes. Une opportunité qu’a bien saisie Mamba Fofana, avec « Gogo Agro Transformation », axée sur la transformation de graines oléagineuses.

À seulement 26 ans, Mamba Fofana peut être fière d’inscrire son nom parmi celui des jeunes entrepreneurs ivoiriens. Elle a très vite pris conscience qu’il n’y avait rien de plus important que de s’investir dans ce qu’elle aime faire, l’agro-transformation. Pourtant, elle était destinée à embrasser une autre carrière professionnelle. Après son baccalauréat série A2 au lycée moderne de Korhogo, en 2012, son Brevet de technicien supérieur (BTS) en gestion commerciale en 2015 puis sa Licence Professionnelle en Marketing Management en 2017, Mamba Fofana fait valoir son savoir dans plusieurs entreprises de la place, exerçant dans les télécoms ou dans des structures d’organisation d’évènements. Puis, en 2018, elle décide de se consacrer à son activité favorite.

Passion « Mon activité consiste en la transformation de graines oléagineuses, à partir desquelles on peut extraire de l’huile. Ce sont des matières premières dont les productrices du monde rural disposent, mais auxquelles elles n’arrivent pas à donner de la valeur ajoutée par manque de connaissance de leurs propriétés. L’objectif est donc de valoriser ces plantes à travers leur transformation pour les domaines des cosmétiques et de la santé », explique-t-elle à JDA. « Gogo Agro Transformation », l’entreprise familiale créée en 2014 a été reprise par Mamba Fofana en 2016. La jeune entrepreneure traite plus de 12 types de graines, connues ou méconnues du grand public, de baobab, de sésame, de neem, de karité, de coton, d’arachide, etc. Une fois transformées, elles permettent la confection de savons, d’huiles, de crèmes, de lotions et autres destinées à la santé ou d’huiles de massage et autres produits cosmétiques. Implantée à Korhogo (région du Poro, nord de la Côte d’Ivoire), l’entreprise emploie vingt personnes indirectement et sept directement. Son chiffre d’affaires va jusqu’à cinq millions de francs CFA. Avec une première usine implantée à Korhogo, Mamba Fofana souhaite grandir, accroitre sa capacité de production et générer davantage d’emplois.

Anthony NIAMKE

 
 
 
 
 
 
   

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité